Recherche Voyage

Dormir ailleurs: l'hôtel Laurance, à Luray

Les nouveaux propriétaires de l'hôtel Laurance ont investi... (Photo François Roy, La Presse)

Agrandir

Les nouveaux propriétaires de l'hôtel Laurance ont investi près de 1 million pour rénover l'établissement.

Photo François Roy, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les choses ont bien changé depuis que l'hôtel Laurance a reçu ses premiers clients en 1884, à Luray, en Virginie. À l'époque, une chambre coûtait 2 $US la nuit. Elle vaut maintenant au moins 150 $US (200 $CAN).

Mais les choses ont surtout changé depuis son rachat en 2005 par de nouveaux propriétaires qui l'ont entièrement restauré, investissant près de 1 million de dollars dans un projet beaucoup plus complexe que prévu.

«L'idée de départ était d'en faire des appartements, mais ici, à Luray, les loyers sont si bas que cela n'aurait jamais été rentable. Par contre, il n'y avait pas d'hôtel-boutique dans les environs pour les touristes visitant le parc de Shenandoah», explique Leah Pence, gérante de l'hôtel. Belle idée. Moins d'un an après son ouverture, l'hôtel affiche déjà presque complet tous les week-ends de l'été.

Il faut dire que les 12 chambres ont été superbement rénovées. Elles sont grandes, souvent dotées d'un coin cuisine et d'une literie confortable, décorées avec un goût certain, comme le reste de l'hôtel d'ailleurs. Les chambres sont réparties sur plusieurs paliers - la maison a subi plusieurs transformations au fil des années -, ce qui favorise une certaine intimité. La ville est d'ailleurs extraordinairement calme. Même dans les chambres donnant sur la rue, on ne souffrira pas de la (faible) circulation.

Au rez-de-chaussée, on accueille les visiteurs dans un... (Photo François Roy, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Au rez-de-chaussée, on accueille les visiteurs dans un salon doublé d'une riche bibliothèque. On a émaillé les murs, gris et blancs, d'antiquités choisies en quantité suffisante pour que l'ensemble soit sobre, jamais surchargé.

Photo François Roy, La Presse

Au rez-de-chaussée, on accueille les visiteurs dans un salon doublé d'une riche bibliothèque. On a émaillé les murs, gris et blancs, d'antiquités choisies en quantité suffisante pour que l'ensemble soit sobre, jamais surchargé. Le petit-déjeuner y est servi le matin: plateau de fruits et pâtisseries cuisinées maison, ustensiles et vaisselle d'époque. La gérante est de service pour répondre aux questions des visiteurs sur les choses à faire dans les environs. Le soir, on récupère les clés dans une enveloppe à son nom, à moins d'avoir fixé un rendez-vous au moment de réserver. 

Il faut dire que cet hôtel, qui nous aurait charmés peu importe la ville, détonne à Luray, bourgade endormie de 5000 habitants où l'on ne s'arrête essentiellement que pour visiter le parc de Shenandoah, à une quinzaine de minutes de voiture, ou ses cavernes annoncées le long de la route à grand renfort de panneaux publicitaires. La rue principale compte quelques commerces, mais les restaurants intéressants se font rares le soir, surtout en dehors de la période estivale. La cuisine familiale du Speak-Easy, situé dans l'hôtel voisin, est sympathique, sans plus. «Il n'y a pas beaucoup d'options, a reconnu Leah Pence, mais deux nouveaux restaurants ouvriront dans les prochaines semaines.» En revanche, on prépare de très bons sandwichs au West Main Market, à quelques enjambées de là, parfaits pour emporter en randonnée.

N'empêche que si Luray ne mérite pas un voyage en soi, on ne regrettera pas de faire un détour pour y dormir à l'hôtel Laurance dans le cadre d'une escapade dans le parc de Shenandoah. 

______________________________________________________________________________

Une partie des frais de ce reportage en Virginie ont été payés par l'Office de tourisme de la Virginie.

Les 12 chambres sont grandes, souvent dotées d'un... (Photo François Roy, La Presse) - image 3.0

Agrandir

Les 12 chambres sont grandes, souvent dotées d'un coin cuisine et d'une literie confortable, décorées avec un goût certain.

Photo François Roy, La Presse

Notre verdict

Prix demandé pour une nuitée: 180 $US (245 $CA) pour une grande chambre avec cuisinette. 

Situation: dans la rue principale du village de Luray, à 16 km de l'une des entrées du parc de Shenandoah et à 5 minutes de voiture des cavernes de Luray. 

Services: stationnement, internet gratuit, bibliothèque garnie de livres et de jeux de société, terrasse, petit-déjeuner, thé et café, réfrigérateur dans les chambres. 

On aime: le décor, très beau, la tranquillité des lieux, la proximité du parc de Shenandoah.

On aime moins: le manque de restaurants intéressants dans les environs.

Un endroit à recommander pour: les voyageurs qui veulent goûter au confort après avoir randonné dans le parc de Shenandoah et les amateurs d'histoire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer