Recherche Voyage

Week-end tranquille dans les Finger Lakes

Une vue du vignoble Fox Run, qui surplombe... (Photo Fabienne Couturier, La Presse)

Agrandir

Une vue du vignoble Fox Run, qui surplombe le lac Seneca, près de la petite ville de Penn Yan.

Photo Fabienne Couturier, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Finger Lakes) Qui connaît la région des Finger Lakes, dans le nord de l'État de New York? À seulement cinq heures de Montréal, cette zone viticole au relief sculpté par les glaciers est une véritable curiosité et une belle candidate aux balades automnales. Tour d'horizon.

Les plus grands des lacs ont presque un... (Photo fournie par Finger Lakes Wine Country) - image 1.0

Agrandir

Les plus grands des lacs ont presque un petit air de bord de mer.

Photo fournie par Finger Lakes Wine Country

Autour de Penn Yan, mais aussi ailleurs dans... (Photo Fabienne Couturier, La Presse) - image 1.1

Agrandir

Autour de Penn Yan, mais aussi ailleurs dans la région, vivent des familles amish et mennonites qui ne se déplacent qu'en calèche.

Photo Fabienne Couturier, La Presse

Quand on regarde la carte de cette région, dans le nord de l'État de New York, juste au sud du lac Ontario, on dirait qu'un ours a donné un grand coup de patte au paysage. Sept lacs longs et étroits balafrent la géographie comme autant de griffures. Ce sont en fait les glaciers qui, en se retirant il y a 10 000 ans, ont façonné ce qu'on appelle les Finger Lakes.

Fort peu de gens, de ce côté-ci de la frontière, connaissent cette région parsemée de vignobles, de vergers, de parcs nationaux, de drôles de petites villes et de quelques belles surprises. 

Amish et mennonites

Le fait qu'une communauté d'amish et de mennonites ait élu domicile dans ce coin de pays lui confère un supplément de beauté et, dirait-on, de mystère. À moins de dépasser sur la route une calèche tirée par un cheval (une éventualité signalée par des panneaux routiers!), on ne peut que deviner la présence de ces protestants traditionalistes qui refusent de se soumettre aux diktats du progrès. 

Chez les plus rigoristes (généralement amish), pas d'électricité, pas de moteurs, évidemment pas de télé ni d'ordinateurs. La campagne s'en trouve comme adoucie, plus paisible et plus bucolique encore. On devine leur présence à de discrets indices: des vêtements d'un autre âge - longues robes sombres, tabliers, bonnets d'organdi blanc - qui sèchent sur une corde à linge; un écriteau planté en bord de route sur lequel on peut lire un verset de la Bible ou une exhortation à se tourner vers Dieu; de modestes kiosques qui offrent à vendre du bois de chauffage, des fleurs, des fruits ou des légumes, et où il n'y a jamais personne (les acheteurs n'ont qu'à se servir et à laisser l'argent dans une boîte à cet usage). 

On peut toutefois aller à la rencontre des amish et des mennonites aux alentours de la petite ville de Penn Yan, où ils sont surtout concentrés, en visitant le marché fermier de Windmill (ouvert tous les samedis) ou encore la boutique The Quilt Room, où l'on trouve de splendides courtepointes patiemment assemblées et piquées à la main. 

www.thewindmill.com 

www.quiltroom.com

Le vin 

Près d'une centaine de vignobles s'étendent sur les rives ouest des lacs Cayuga, Keuga et Seneca. Presque tous offrent des dégustations sans prétention ni complexe. À l'américaine, quoi! Pour une somme qui va généralement de 3 à 5$ (que l'on déduira de vos achats, le cas échéant), on vous fera les honneurs d'une quantité étourdissante de vins. 

Traditionnellement, la région produisait surtout des blancs - gewurztraminer, chardonnay, riesling, niagara, cayuga (un cépage mis au point par les chercheurs de l'Université Cornell). Mais les vignerons font de plus en plus de rouges très légers (surtout du cabernet franc ou du pinot noir), auxquels s'ajoutent toutes sortes de vins-bonbons, comme les blush, ces rosés sucrés obtenus (ô sacrilège!) par assemblage de blanc et de rouge, avec lesquels on fait même... de la slush.

Sans complexe, on a dit.

fingerlakeswinecountry.com

Les parcs

Les amateurs de randonnée «douce» pourront se faire plaisir: la région est creusée de gorges parfois fort impressionnantes, bordées de sentiers faciles et agréables à parcourir. Parmi la pléthore de parcs d'État aménagés un peu partout, notre préféré (et aussi le plus célèbre) est celui de Watkins Glen. Sur environ 3 km, un torrent parcourt une dénivellation de 120 m entre de vertigineuses falaises de calcaire et de schiste parfois hautes de 60 m. Le sentier surplombe, longe ou passe carrément derrière pas moins de 19 chutes. L'aller-retour demande environ deux heures, mais les moins vaillants peuvent revenir au point de départ à bord d'une navette. 

nysparks.com/parks/142/details.aspx 

À Watkins Glen, comme dans la plupart des... (Photo Fabienne Couturier, La Presse) - image 2.0

Agrandir

À Watkins Glen, comme dans la plupart des villes qui bordent les Finger Lakes, plusieurs entreprises offrent des croisières de longueur variable sur les lacs et les canaux.

Photo Fabienne Couturier, La Presse

Trois villes-étapes

Certaines villes, comme Syracuse, ont manifestement connu des jours meilleurs et se cherchent une vocation, voire une raison de vivre. D'autres, comme Skaneattles, séduisent immédiatement par leur charme intemporel. D'autres enfin recèlent quelques surprises. En voici trois.

Seneca Falls

Ne cherchez pas les chutes, il n'y en a plus depuis belle lurette. C'est ce qu'on vous explique à l'office du tourisme, où une exposition relate le (lourd) passé industriel de la ville. Seneca Falls est un bon point de départ pour visiter la région et, pourquoi pas, pour s'offrir une croisière sur le canal Seneca-Cayuga, une branche du canal Erie. En 2018, le National Women's Hall of Fame occupera le très bel édifice d'une ancienne bonneterie. Les rénovations en cours laissent entrevoir quelque chose de très réussi.

Dans le joli petit centre-ville, l'hôtel Gould, récemment rénové, offre de belles chambres confortables au décor très classe et à prix abordable.

thegouldhotel.com

Geneva

Archétype de la ville bourgeoise de Nouvelle-Angleterre, Geneva étonne par sa série de résidences en rangées, jolies de dos comme de face. Une promenade à pied au hasard des rues transversales permet de découvrir des jardins tout pimpants comme figés dans le temps. Un peu à l'extérieur de la ville, l'hôtel Belhurst fait étalage d'un luxe gothique presque absurde, qui vaut la peine d'être vu. À l'intérieur des terres, le White Springs Manor, qui appartient au Belhurst, propose des chambres au décor suranné dans une immense demeure familiale de style néo-georgien entourée de vignobles.

belhurst.com/accommodations/white-springs-manor

Ithaca

Ithaca n'a plus besoin de présentation. Siège de l'Université Cornell, elle se distingue par son dynamisme. De nombreux parcs permettent de voir les torrents qui l'entourent, dont le plus connu est peut-être Buttermilk Falls. Malheureusement, en été, il arrive que la chute se tarisse et que l'on doive fermer, pour cause de contamination à l'E. Coli, le bassin de baignade aménagé à ses pieds - c'était le cas le jour de notre visite. Mieux vaut donc se rabattre sur Fall Creek.

Un peu en dehors de la ville, le Firelight Camp propose une expérience de glamping, ou camping de luxe, dans des tentes montées sur plancher de bois. Lit au confort céleste, wi-fi, télé. En fond sonore, le murmure du ruisseau et le chant des grenouilles. Vous avez dit luxe?

firelightcamps.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer