Recherche Voyage

Des excursions dans le Chiapas

Du haut des pyramides de Palenque, plus de... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE)

Agrandir

Du haut des pyramides de Palenque, plus de vingt siècles nous contemplent.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marie-Christine Blais
La Presse

À partir de San Cristobal de Las Casas, on peut rayonner et faire des excursions très variées. On trouve des guides et des agences sur place, mais on peut aussi souvent prendre l'autobus et visiter par soi-même.

Dans le village de San Lorenzo Zinacantan, il... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Dans le village de San Lorenzo Zinacantan, il n'est pas rare de voir des tisserandes comme Magdalena avec son métier à tisser portatif.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

> À 30 minutes: les villages autochtones

Impossible de résumer à quel point les visites des communautés autochtones sont fascinantes: les villages de San Juan Chamula, San Lorenzo Zinacantan et les quelque 80 autres sont autant de plongeons dans des univers parallèles. Dans Zinacantan, les tisserandes et artisanes aiment montrer leur travail, délicat et coloré. Un guide est habituellement nécessaire pour établir le contact avec les gens avec douceur et respect.

Antonio Lopez Hernandez fabrique des masques de parachicos... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Antonio Lopez Hernandez fabrique des masques de parachicos traditionnels à Chiapa de Corzo.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

> À deux heures: Chiapa de Corzo

Si on atterrit à Tuxtla, on peut décider de résider une nuit à Chiapa de Corzopour savourer la beauté du lieu et son calme. Une recommandation: l'hôtel La Ceiba. C'est de Chiapa de Corzo qu'on peut entreprendre l'excursion au canyon de Sumidero. Mais surtout, on peut visiter l'atelier du grand sculpteur de masques parachicos traditionnels Antonio Lopez Hernandez (sur l'avenida Franscico I. Madero).

Majestueux, le canyon de Sumidero se visite en... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

Majestueux, le canyon de Sumidero se visite en quelques heures.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

> À deux heures et demie: canyon de Sumidero

C'est à bord de bateaux à moteur baptisés lanchas ou de taxis maritimes collectifs qu'on visite le fameux canyon de Sumidero. Dans cette gorge profonde, où on passe entre des falaises qui font parfois 1000 m, on croise crocodiles, pélicans, hérons noirs, cormorans, aigrettes blanches, vautours, singes, mais aussi cascades, grottes, site archéologique miniature... et l'Arbre de Noël: une espèce de gigantesque fresque naturelle faite par l'érosion, où mousses et lichens ont tracé un sapin géant. On peut aussi visiter le canyon d'en haut, par la route.

C'est au son des marimbas - et gratuitement!... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE) - image 4.0

Agrandir

C'est au son des marimbas - et gratuitement! - qu'on peut danser tous les soirs à Tuxla Gutiérrez, au Jardin de la Marimba.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

> À trois heures: Tuxtla Gutiérrez

Longtemps seul aéroport de l'État, Tuxtla est une ville de services qui compte essentiellement deux attraits pour les Québécois. D'abord, c'est la ville natale du grand poète Jaime Sabines (le Gaston Miron mexicain), dont les poèmes sont traduits en français... à Trois-Rivières. Ensuite, si vous aimez danser, il faut que vous vous rendiez au Jardin de la Marimba, grand parc municipal où tous les soirs, entre 18h30 et 21h30, les habitants dansent au son d'un orchestre de marimba.

On peut admirer les cascades de Misol-Ha, se... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE) - image 5.0

Agrandir

On peut admirer les cascades de Misol-Ha, se baigner à leurs pieds ou se promener derrière les chutes!

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

> À cinq heures: Palenque

Grâce à son nouvel aéroport, on peut désormais entreprendre la visite du Chiapas par Palenque. À quelques kilomètres de la ville, les ruines de la ville maya de Palenque attirent les visiteurs depuis des décennies: en plein coeur de la jungle, des palais millénaires se dressent. Et posent cette question toujours non résolue: comment a-t-on pu construire tout cela sans roue, sans outil de métal et même sans animaux pour tirer les matériaux?

> D'autres excursions

Les possibilités sont infinies: les cascades d'Agua Azul et Misol-Hà sur la route 199, le site archéologique de Tonina, la ville d'Ocosingo tout près, celle de Comitan, les nombreuses réserves naturelles, les cascades Las Nubes, les peintures rupestres de Bonampak, les environs de Montebello et ses 58 lacs aux couleurs différentes, la visite des communautés lacandons... «Algo para todo»: pour tous les goûts!

Pour trouver une guide, on vous recommande de communiquer avec l'Association de guides du Chiapas à: guides.chiapas@gmail.com

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • La magie de San Cristobal

    Mexique

    La magie de San Cristobal

    Habitée à la fois par des Mexicains, des Amérindiens de descendance maya et de nombreux «étrangers» tombés amoureux de cette agglomération à 2140 m... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer