Recherche Voyage

48 heures à San Juan del Sur

San Juan del Sur est un passage obligé... (PHOTO CHARLES-ÉDOUARD CARRIER, COLLABORATION SPÉCIALE)

Agrandir

San Juan del Sur est un passage obligé pour tous ceux qui visitent le Nicaragua.

PHOTO CHARLES-ÉDOUARD CARRIER, COLLABORATION SPÉCIALE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Charles-Édouard Carrier

Collaboration spéciale

La Presse

Le petit village de San Juan del Sur s'est fait connaître en partie comme principal lieu de tournage de trois saisons de la populaire émission Survivor. Mais bien avant la télévision, les surfeurs et les routards avaient déjà pris d'assaut cette magnifique baie du sud du Nicaragua. Coloré, animé, sympathique et toujours surprenant, l'endroit est un passage obligé pour tous ceux qui visitent le pays.

Le secteur compte de nombreuses plages, dont certaines... (PHOTO CHARLES-ÉDOUARD CARRIER, COLLABORATION SPÉCIALE) - image 1.0

Agrandir

Le secteur compte de nombreuses plages, dont certaines peu fréquentées.

PHOTO CHARLES-ÉDOUARD CARRIER, COLLABORATION SPÉCIALE

Jour 1

9h

Déjeuner au Dale Pues Sandwich

Le minuscule comptoir à sandwichs est tenu par Kerry Magee, une Torontoise devenue amoureuse de San Juan del Sur, au point de s'y établir en permanence. Pour moins de 3$, on peut choisir entre un excellent sandwich déjeuner, le panini à l'ananas ou le costaud burrito du matin.

High Street

10h

Auric Surf

À San Juan, il faut avoir son vêtement griffé Auric. En ville, on porte les camisoles, jupes, robes ou casquette de la marque, facilement identifiables avec leur design audacieux et éclaté. Tous les articles en magasin ont été dessinés et conçus localement. Les tenues pour femme peuvent être découpées sur place pour en personnaliser le style.

auricsurf.com

11h

On surfe!

Il est facile de louer une planche à 10$ par jour et de trouver un instructeur dans un des surf shops du village. Les navettes assurent le transport vers les plages de Maderas et Hermosas. La première attire une clientèle plus jeune. Les smoothies et la pizza au four à bois à son Cafe Revolucion valent le détour. La seconde est plus isolée et on y retrouve un chic hôtel directement sur la plage. Si l'idée est de faire un voyage principalement axé sur le surf, on peut le faire avec l'agence de voyages Barefoot Surf Travel, exploitée par deux Québécois, ou s'inscrire au camp de surf Chica Bravas, dont la clientèle est exclusivement féminine. Les réservations doivent se faire avant le départ pour le Nicaragua.

barefootsurftravel.com

chicabrava.com

17h

Coucher de soleil au Pelican Eye

L'hôtel le plus luxueux de San Juan del Sur offre aussi la plus belle vue sur la baie. Perchées dans la montagne, les trois piscines à débordement donnent l'impression de nager entre ciel et mer. On peut s'y rendre uniquement pour le coucher de soleil. On accède à l'interminable escalier qui mène aux terrasses par l'Avenida del Parque. Si le gardien refuse l'entrée, il suffit d'insister gentiment pour qu'il change d'idée.

Calle de la Parroquia

pelicaneyesresort.com

18h

Un arrêt au Nacho Libre

Le meilleur burger du monde se trouve peut-être ici, au Nacho Libre, point de ralliement des surfeurs. Le Bust-a-Nut, un burger au beurre d'arachide, est ici un classique. L'éclairage rouge, les films de surf projetés en boucle sur les écrans géants et la musique toujours bien choisie en font un incontournable en début comme en fin de soirée. La cuisine se résume à une friteuse et un barbecue à l'intérieur du bar, il faut parfois être patient.

Calle Central

22h

Cerveceria

Cette microbrasserie a été imaginée par deux amis qui étaient de passage à San Juan del Sur pour surfer. Aujourd'hui, ils sont trois Américains à exploiter la seule microbrasserie de la région. La Boom, une excellente IPA et la Popoyo, une ale fruitée, sont deux des bières brassées sur place. La cuisine est ouverte jusqu'à 23h. Le macaroni au fromage et les nachos sont deux délicieuses options pour accompagner la pinte.

Avenida Mercado

sjdsbrewers.com

L'ascension vers le belvédère du Christ de la... (PHOTO CHARLES-ÉDOUARD CARRIER, COLLABORATION SPÉCIALE) - image 2.0

Agrandir

L'ascension vers le belvédère du Christ de la Miséricorde se fait en une demi-heure.

PHOTO CHARLES-ÉDOUARD CARRIER, COLLABORATION SPÉCIALE

Jour 2

9h

Jésus plus grand que nature

Dominant la baie de San Juan, ce monument de 24 mètres de hauteur appelé Christ of Mercy veille sur la ville. L'ascension vers le belvédère se fait à pied, par une très abrupte route en bitume. On compte une demi-heure pour s'y rendre. Une fois au sommet, on doit payer son admission, dont le prix varie entre 1 et 2 dollars. L'endroit est très populaire en fin de journée pour ses couchers de soleil sur la baie.

11h

Au marché de San Juan

Malgré son apparence extérieure peu invitante, le marché de San Juan est un petit trésor qu'il faut visiter. On y trouve des kiosques où s'empilent toutes les déclinaisons possibles de souvenirs du Nicaragua. Très animé, l'espace au centre est en fait une terrasse que se partagent quelques kiosques alimentaires. On y sert des mets typiques du Nicaragua à plus ou moins 2$ l'assiette. Le steak à la sauce aux jalapeños est tout simplement délicieux.

12h

Ceviche et plage déserte

Pour un après-midi de rêve, la croisière en catamaran est le choix parfait. Les vacanciers naviguent de midi à 18h, à partir de la baie. À bord, ils dégustent l'excellent ceviche du capitaine et profitent du service de bar ouvert. Le trajet prévoit un arrêt sur une plage paradisiaque, uniquement accessible par bateau. Le grand voilier peut accueillir confortablement une trentaine de personnes. La réservation se fait en ligne ou par téléphone.

Nica Sail and Surf: nicasailandsurf.com

19h

À la canadienne

Pour ceux qui ont le mal du pays, le Loose Moose, un pub typiquement canadien, fait oublier la distance, la plage et le chaud soleil pendant quelques instants. Ici, c'est le ski et la planche à neige que l'on exploite au maximum comme thématique pour décorer ce tout petit resto-bar qui a fait de la poutine et du Bloody Caesar ses deux spécialités. Parfait pour le 5 à 7 ou la soirée.

Granville Street

Repères

Plusieurs autocars assurent la liaison entre Managua, la capitale, et San Juan. Le trajet prend au minimum 2h. Il n'est pas recommandé de prendre les chicken bus, quoique attrayants avec leurs couleurs vives et décorations. Le nombre de personnes qu'on fait monter dans ces vieux bus scolaires américains dépasse l'entendement.

Peu importe le budget, il est très facile de se loger à San Juan. On y trouve plus d'une dizaine d'auberges de jeunesse, à des prix variant entre 7$ et 25$ la nuit, petit-déjeuner inclus. Plusieurs hôtels au coeur du village et en périphérie accueillent également les voyageurs. Les week-ends, ils sont très achalandés, une réservation est donc fortement recommandée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer