BlackBerry: un Passport vers la résurrection?

Le pari de BlackBerry: offrir un téléphone intelligent... (Photo Chris Young, La Presse Canadienne)

Agrandir

Le pari de BlackBerry: offrir un téléphone intelligent axé sur la productivité et la sécurité tout en retrouvant une position dominante.

Photo Chris Young, La Presse Canadienne

(Montréal) Le Passport réussira-t-il là où les BlackBerry Z10 et Q10 ont totalement échoué il y a moins de deux ans? Chose certaine, l'ancien fleuron canadien des télécommunications a fait un geste très audacieux, hier, en lançant un nouveau téléphone cellulaire qui s'éloigne clairement des standards établis dans le marché.

Présenté simultanément à Toronto, Dubaï et Londres, le Passport a un écran carré de 4,5 pouces et un clavier à la fois physique et tactile. Il s'agit du premier téléphone-tablette (phablet) de BlackBerry et du premier produit lancé par son grand patron John Chen, nommé en novembre 2013.

Le pari de BlackBerry: offrir un téléphone intelligent axé sur la productivité et la sécurité tout en retrouvant une position dominante. «Nous sommes déterminés à regagner le marché canadien», a annoncé M. Chen au cours de la présentation. «Nous n'avions qu'un seul mot d'ordre, à la fois simple et exigeant: faire fi des limites de la conception traditionnelle pour mettre au point un appareil qui changera radicalement l'utilisation que font les gens d'affaires de leur téléphone intelligent» a-t-il précisé par communiqué. L'annonce a permis à l'action de BlackBerry de gagner 3% à la Bourse de Toronto en matinée, avant de retraiter pour terminer la journée en recul de 0,8%, à 11,61$.

Plus de contenu

Avec ce téléphone hors normes, BlackBerry entend démontrer sa supériorité pour l'utilisation du téléphone intelligent comme outil de travail. Jeff Gadway, responsable du marketing, en a fait la démonstration en conférence en comparant l'affichage d'un courriel sur le Passport et l'iPhone 6.

L'entreprise canadienne a en outre choisi de conserver ce qui est devenu sa marque de commerce, un clavier physique, mais l'a complètement transformé. Il est dorénavant doté d'une capacité tactile qui permet, par exemple, de faire défiler le contenu à l'écran.

Le nouveau système d'exploitation offrira en outre le BlackBerry Assistant, qui permet les commandes vocales, ainsi que le BlackBerry Blend, grâce auquel il est possible de lier le téléphone à d'autres appareils, comme un ordinateur. Fait intéressant, on a également tenu à présenter un aspect souvent négligé des téléphones intelligents, soit la qualité des appels.

Le Passport est offert au Canada au coût de 699$, ou 200$ avec un contrat de deux ans. Il est disponible en blanc et noir.

Dominante dans les années 2000, alors qu'elle portait le nom de Research In Motion, BlackBerry a vu ses parts de marché fondre graduellement après avoir atteint un sommet de 20,7% en 2009. L'ancien fleuron canadien des télécommunications n'occupe aujourd'hui que 0,6% du marché mondial.




la boite:4391933:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer