South Park: The Stick of Truth, 20 heures de pur délire

Dès le début du jeu, nous avons l'impression...

Agrandir

Dès le début du jeu, nous avons l'impression d'écouter une des émissions de la série. Le plus amusant est qu'il est possible de s'y impliquer.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Andrée-Anne Babin

Collaboration spéciale

La Presse

L'émission de télévision South Park nous charme depuis maintenant 16 ans. Plusieurs admirateurs de la série seront ravis par ce jeu des plus grotesques réalisé par le studio Obsidian. On y perçoit l'humour et l'esthétique de la série animée, en plus d'y retrouver tous nos personnages favoris.

Doit-on y jouer ?

Oui : pour son ambiance South Park

Dès le début du jeu, nous avons l'impression d'écouter une des émissions de la série. Le plus amusant est qu'il est possible de s'y impliquer. La prémisse nous propose un protagoniste venant tout juste d'emménager avec ses parents dans la petite ville du Colorado. C'est en faisant connaissance avec Cartman que nous participerons à un jeu de rôle de type Donjons et dragons. Les missions sont réparties en plusieurs endroits de la ville de South Park. Il est donc possible de gambader où bon nous semble et de rencontrer des personnages emblématiques tels que M. Esclave, M. Garrison, Jésus et Jimbo Kern. De plus, ces derniers ajouteront des missions secondaires à réaliser pour plus de diversité.

Oui : pour son humour disjoncté

C'est avec la vue embrouillée par des larmes de rire qu'il faut entamer chaque mission. L'humour du jeu respecte la licence télévisuelle de South Park. La vulgarité et l'absurdité sont à leur comble. Plusieurs rappels d'événements, en lien avec la série, sont utilisés au cours de l'aventure. Pour n'en nommer qu'un seul, Lemmiwinks est un des plus frappants. Les amoureux de la série y trouveront davantage de plaisir. Malgré le petit air mignon des personnages, les sujets abordés et les blagues ne sont que pour les adultes.

Oui : pour sa jouabilité simple et efficace

Ce n'est pas en cherchant à pousser le côté technique que le studio Obsidian a su atteindre l'objectif. C'est en respectant l'esthétique de ce phénomène animé, en conservant son aspect humoristique et son insolence de la licence. Pour les non-initiés qui découvrent les jeux de rôle, South Park est parfait. Quant aux habitués, ils pourront changer facilement le degré de difficulté pour relever davantage de défis pendant les combats. Le contrôle avec le clavier et la souris est un peu plus intuitif qu'avec la manette, mais le tout offre une prise en main simple.

Oui et Non : pour sa durée de vie

En débutant, quatre classes s'offrent à nous : Guerrier, Mage, Voleur et Juif. Ce choix permet de déterminer son style et d'ainsi bonifier les combats. L'aventure d'environ 20 heures propose une multitude d'objectifs secondaires en plus des missions principales. La longévité de ce jeu de rôle est respectable pour 59,99 $. Par contre, même si elle est de longue haleine, l'histoire linéaire rend la possibilité d'y rejouer plus limitée. La majorité des gags sont anticipés. De plus, le changement de classe n'a pas le plus grand impact sur le déroulement. La différence se verra avec les pouvoirs suggérés pendant un combat. Cette petite variation n'est pas l'élément qui nous poussera à le revisiter. Le premier test est assurément le meilleur.

VERDICT :    Oui

Le studio offre l'occasion de participer à une émission avec Cartman, Kyle, Kenny et Stan dans une aventure des plus grotesques. Le titre fait honneur en tout point à la création des auteurs Parker et Stone. L'aspect jeu de rôle s'arrime à merveille avec le concept de l'histoire. Les fervents de l'émission seront charmés par ce titre très équilibré. Par contre, il est important de souligner que cet humour hilarant est vulgaire et ne s'adresse pas à un public jeune.

Note : 4,5 / 5 

Concepteur : Obsidian Entertainment 

Éditeur : Ubisoft 

Console : PS3, Xbox 360 et PC 

Cote : M (17+) 

Jeu en français Testé sur PC




Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer