Offensive de charme de Sony avant la prestation d'Apple

Un téléphone Xperia Z3 de Sony muni d'une... (PHOTO YOSHIKAZU TSUNO, AFP)

Agrandir

Un téléphone Xperia Z3 de Sony muni d'une commande de PlayStation4, présenté à Tokyo le 9 septembre 2014.

PHOTO YOSHIKAZU TSUNO, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Le géant japonais de l'électronique Sony a convoqué la presse mardi à Tokyo pour une présentation extensive de ses nouveaux téléphones intelligents Xperia Z3, de sa nouvelle Smartwatch 3 et de son nouveau Smartband Talk, dans le but clairement affiché de contrer les annonces d'Apple prévues ce jour.

«Nous voulons montrer que Sony offre une gamme avancée de produits qui intègrent le nec plus ultra technologique», a expliqué un responsable du développement.

Sony vient d'annoncer au salon IFA à Berlin son téléphone intelligent porte-étendard Xperia Z3 et une variante compacte qui, pour le moment, écrasent la gamme iPhone sur le volet purement technique, mais pourraient être rattrapés par le sixième du nom qu'Apple doit dévoiler dans la nuit, heure de Tokyo.

Et le même dirigeant du groupe nippon de mettre surtout en avant la taille de l'écran (5,2 pouces), la finesse de l'objet (7,3 mm), son autonomie allongée et sa robustesse.

Sony se vante en outre d'aligner sa troisième Smartwatch, sous le système d'exploitation Androïd Wear cette fois, après deux modèles pionniers en 2012 et 2013. Là encore, le message est clair: on l'a fait avant Apple.

Idem pour les Smartband, ces bracelets «traqueurs d'activités» qui connaissent un début de popularité dans les pays riches, aidés au Japon par l'habitude de nombre d'individus de compter leurs pas journaliers à l'aide d'un podomètre rivé à la ceinture.

Sony a déjà mis il y a plusieurs mois sur le marché son Smartband SWR10, mais récidive cette fois avec un produit à cheval entre la montre connectée et le bracelet, avec le Smartband Talk.

«Sa particularité est de servir aussi pour téléphoner en parlant devant et laissant le téléphone intelligent dans le sac, ainsi que d'avoir un écran à encre électronique qui semble figé mais dont l'affichage change toutes les minutes», précise un responsable de la promotion de la marque.

Sony a employé sa technologie d'encre électronique pour cet objet qui fait office de podomètre, de montre, d'ange gardien en mesurant la durée du sommeil et peut accueillir en sus diverses applications (météo, télécommande de baladeur audio, etc.). L'avantage est aussi d'avoir une autonomie de trois jours en utilisation typique, contre une seule journée s'il s'était agi d'un écran à cristaux liquides (LCD).

À l'instar de nombreux technophiles nippons, les responsables de Sony vont regarder avec attention sur internet la conférence d'Apple à 13h00 pour voir à quoi ressemblera la possible «iWatch», montre numérique multifonctionnelle que promet la rumeur.

Les accessoires électroniques «prêt-à-porter» sont considérés par les experts du secteur technologique comme le prochain succès commercial après les téléphones intelligents et les tablettes.




la boite:4391933:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer