Internationaux d'Australie: Bouchard dans sa bulle, Raonic ambitieux

Eugenie Bouchard est très populaire en Australie et... (Photo Edgar Su, Reuters)

Agrandir

Eugenie Bouchard est très populaire en Australie et les organisateurs du tournoi ont programmé son match en soirée sur le court Margaret Court.

Photo Edgar Su, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Eugenie Bouchard jouera son premier match des Internationaux d'Australie la nuit prochaine (vers 5 ou 6 h) contre l'Américaine Louisa Chirico, 67e mondiale.

La Canadienne, qui a glissé au 49e rang du classement, reste toutefois très populaire en Australie et les organisateurs du tournoi ont programmé son match en soirée sur le court Margaret Court. Bouchard jouera tout de suite après le Suisse Stanislas Wawrinka (quatrième favori), autre chouchou du public australien.

La joueuse de 22 ans, qui a atteint les demi-finales du tournoi de Sydney la semaine dernière, est aussi très sollicitée par les médias locaux, qui aiment la comparer à Nick Kyrgios, le fantasque numéro un australien (14e mondial), dont elle est assez proche en raison notamment de leurs contrats avec Nike.

Bouchard a été parmi les rares à défendre Kyrgios la saison dernière après plusieurs incidents impliquant l'Australien. En entrevue à Fairfax Media, elle a souligné : « Nous en sommes venus à la conclusion qu'il ne fallait pas écouter ces gens qui nous détestent [haters]. Ils vont nous détester, quoi qu'on fasse. C'est important de continuer comme nous le faisons, c'est aussi l'attitude de Nick et je trouve que c'est cool ainsi. Je respecte ça. »

Cette question des haters est d'autant plus d'actualité que les joueurs sont des « cibles » évidentes et faciles, dans les médias sociaux mais aussi dans la réalité, comme l'a rappelé la tragique agression dont a été victime la Tchèque Petra Kvitová.

Bouchard a d'ailleurs avoué jeudi que l'idée que les athlètes devaient être protégés constituait une source de stress supplémentaire pour elle. Dans une entrevue publiée sur le site LiveTennis.it, la Canadienne a expliqué : « Les partisans sont beaucoup plus près des joueurs au tennis que dans les autres sports.

« Mon équipe et moi prenons toujours beaucoup de précautions. J'ai aussi un agent de sécurité privé qui voyage avec moi [depuis déjà plusieurs années]. Dernièrement, nous avons reçu plusieurs menaces... »

Voilà qui jette un autre éclairage sur les agissements de Bouchard.

Des objectifs clairs pour Raonic

Chez les hommes, Milos Raonic devra patienter jusqu'à mardi avant d'amorcer le tournoi contre l'Allemand Dustin Brown (70e). Les deux joueurs s'étaient déjà affrontés au premier tour des Internationaux des États-Unis l'été dernier, Raonic s'étant imposé aisément en trois manches.

Troisième mondial, demi-finaliste à Melbourne l'an dernier, le Canadien affiche de grandes ambitions. Le tirage n'a pas été trop clément avec lui puisque deux « jokers », Rafael Nadal et Gaël Monfils, sont dans le même quart que lui. Raonic vise toutefois plus haut et ses objectifs sont clairs.

« Mon but, dans ce tournoi et pour toute la saison, est de m'approcher des deux joueurs qui me devancent au classement [Andy Murray et Novak Djokovic], a rappelé le joueur de 25 ans, hier, en point de presse. C'est pour cela que j'ai embauché Richard [Krajicek]. »

« Je sais que je dois améliorer mon jeu d'attaque et avancer sur le court, c'est de cette façon que je peux connaître du succès. Richard le faisait très bien. »

« Je sais aussi que je ne serai jamais aussi mobile latéralement que les deux joueurs qui me devancent. Je pèse au moins 25 livres de plus qu'eux et ce ne sera jamais ma force. Je dois donc me démarquer en jouant un tennis plus offensif.

« Je l'ai fait par le passé, mais je n'ai pas encore réussi à la faire sur une base constante. J'ai parfois été paresseux en me contentant de battre des joueurs moins bien classés de la ligne de fond. Je devrai être plus discipliné et m'obliger à attaquer dans tous mes matchs. De cette façon, je serai mieux préparé contre les meilleurs. »




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer