Serena Williams accède facilement au 4e tour

Serena Williams... (PHOTO EDUARDO MUNOZ ALVAREZ, AFP)

Agrandir

Serena Williams

PHOTO EDUARDO MUNOZ ALVAREZ, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
NEW YORK

L'inflammation à l'épaule droite qui devait ralentir Serena Williams aux Internationaux des États-Unis dans sa quête vers un 23e titre majeur semble être chose du passé.

Williams n'a eu besoin que d'une heure pour éliminer la Suédoise Johanna Larsson, 6-2, 6-1, lors d'un match de troisième tour.

Cette victoire était la 307e de la carrière de Williams à un tournoi du Grand Chelem, soit une de plus que Martina Navratilova au premier rang de l'histoire du tennis féminin. Williams a aussi égalé le total de victoires du Suisse Roger Federer lors de tournois majeurs.

Classée 47e au monde, Larsson n'a pas fait le poids devant la favorite du tournoi. La Suédoise n'a inscrit que cinq coups gagnants, soit un de moins que le nombre d'as réalisés par Williams.

Et devant le puissant service de l'Américaine, Larsson n'a obtenu qu'une seule chance de bris, dont elle n'a pas su profiter.

«Au niveau tennis, je pense que c'était une performance satisfaisante à tous les niveaux, sans être parfaite, bien sûr, a dit l'entraîneur de Williams, Patrick Mouratoglou. Mais pour quelqu'un qui n'a pas joué beaucoup au cours des deux derniers mois, elle est compétitive.

«Il n'y a plus de douleur. Si elle ressent encore quelque chose, je ne le sais pas. Je ne suis pas dans son épaule. Mais tout semble normal. Son service est normal. À l'entraînement, elle effectue autant de services qu'à l'habitude, et à pleine puissance. Je ne vois pas de problème et elle n'en parle plus.»

Voilà donc une mauvaise nouvelle pour les prochaines adversaires de Williams, à commencer par Yaroslava Shvedova, qui a atteint la ronde des 16 à New York pour une première fois en battant Zhang Shuai 6-2, 7-5.

Les choses ont été tout aussi faciles pour la Polonaise Agnieszka Radwanska (4e), samedi, que pour Williams. Radwanska a défait la Française Caroline Garcia 6-2, 6-3, en 70 minutes. C'est le même temps dont a eu besoin l'Espagnole Carla Suarez-Navarro (11e) pour vaincre la Russe Elena Vesnina, 6-4, 6-3.

Au prochain tour, Radwanska sera opposée à la Croate Ana Konjuh, qui a eu le meilleur 6-3, 3-6, 6-2 face à l'Américaine Varvara Lepchenko.

Mais ce fut beaucoup plus ardu pour la Roumaine Simona Halep. La cinquième tête de série a nécessité deux heures sept minutes pour battre la Hongroise Timea Babos, 31e au monde, 6-1, 2-6, 6-4.

À lui seul, le troisième set, lors duquel Halep s'est retrouvée face à un déficit de 1-3, a duré 61 minutes.

Chemin faisant, la Roumaine, demi-finaliste à Flushing Meadows il y a un an, a affiché sa frustration face à la puissance de Babos, qui a réussi cinq as et 25 coups gagnants.

Vers la fin de la manche décisive, Halep a projeté sa raquette au sol - et l'a possiblement brisée - après avoir perdu un point.

Après le match, Halep a fait savoir qu'elle avait eu de la difficulté à se déplacer à cause d'un malaise au dos.

Elle a aussi reconnu qu'elle n'avait pas livré son meilleur match, se demandant même comment elle avait pu venir de l'arrière.

Halep retrouvera Suarez-Navarro en huitièmes de finale.

En soirée, Venus Williams a mis fin au parcours de l'Allemande Laura Siegemund en la battant 6-1, 6-2. Williams aura maintenant rendez-vous avec la Tchèque Karolina Pliskova, qui a éliminé la Russe Anastasia Pavlyuchenkova en l'emportant 6-2, 6-4.

Par ailleurs, Gabriela Dabrowski, d'Ottawa, et l'Indien Rohan Bopanna ont gagné leur match de deuxième tour en double mixte. Ils ont défait la Tchèque Andrea Hlavackova et le Slovaque Lukasz Kubot 5-7, 6-3, (10-7).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer