Coupe Rogers: oubliez Serena Williams...

Blessée à une épaule, Serena Williams a annoncé... (PHOTO JUSTIN TALLIS, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Blessée à une épaule, Serena Williams a annoncé hier qu'elle se retirait du tournoi de la Coupe Rogers, dont le volet féminin est présenté à Montréal cette année.

PHOTO JUSTIN TALLIS, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Eugène Lapierre savait que ce serait difficile d'attirer toutes les meilleures joueuses du monde à Montréal, cet été, en raison de la tenue du tournoi olympique de Rio à la date habituelle de la Coupe Rogers. Encore vendredi, lors du tirage au sort, il se réjouissait d'avoir 9 des 10 premières joueuses mondiales au tableau...

La chance a tourné hier quand Serena Williams a confirmé son forfait en raison d'une blessure. L'Américaine, numéro un mondial, a indiqué par communiqué : « Une inflammation à l'épaule [droite] m'empêche malheureusement de participer à la Coupe Rogers. J'avais très hâte de jouer à Montréal et j'espère y revenir bientôt. »

Lapierre était en contact avec l'équipe de Williams depuis vendredi. « Elle avait contacté le superviseur du tournoi pour nous dire qu'elle hésitait », a-t-il expliqué, tout en assurant que la joueuse avait alors laissé la porte ouverte à une participation.

« Elle avait même réservé un court d'entraînement lundi, et nous croyions qu'elle serait bien au rendez-vous. Malheureusement, nous avons reçu un appel de son agente Jill Smoller plus tôt aujourd'hui [hier], et celle-ci nous a confirmé la mauvaise nouvelle.

« Nous sommes deux semaines plus tôt cette année, tout près de la fin de Wimbledon et à quelques jours des Jeux de Rio », a rappelé Lapierre.

«C'est un été très chargé pour toutes les joueuses, et particulièrement pour les meilleures qui jouent plusieurs matchs chaque semaine. Les blessures et les malaises sont fréquents, et le corps a parfois besoin de repos...»

Eugène Lapierre

Avant 2014, Williams n'était pas venue à Montréal depuis 2000, alors qu'elle avait régulièrement participé au tournoi à Toronto. « Serena avait reconquis le public montréalais, il y a deux ans, et je sais qu'elle avait vraiment hâte de revenir, a pourtant assuré Lapierre. Nous espérons qu'elle récupérera rapidement et nous lui souhaitons beaucoup de succès pour le reste de la saison. »

Reste maintenant à voir si Venus Williams ne fera pas elle aussi faux bond aux organisateurs montréalais. La grande soeur de Serena a perdu la finale du tournoi de Stanford, hier en Californie, contre la Britannique Johanna Konta.

Lapierre a expliqué que les deux joueuses devaient prendre un vol de nuit afin d'être à Montréal tôt ce matin.

FAVORABLE POUR MUGURUZA... ET ABANDA !

Le forfait de Williams fait le jeu de l'Espagnole Garbiñe Muguruza, troisième favorite, qui va prendre sa place tout en haut du tableau avec un parcours moins « compliqué » qu'il aurait pu l'être.

« Montréal est un tournoi important pour moi, avec les Olympiques, puis l'Omnium des États-Unis, a expliqué la sympathique joueuse de 22 ans. Je n'ai pas encore fait aussi bien que je l'aurais voulu sur les surfaces dures et j'aimerais profiter de ce tournoi que j'aime beaucoup pour corriger la situation. »

Les ajustements apportés au tableau ont fait au moins une autre heureuse : la Québécoise Françoise Abanda, qui affrontera maintenant une qualifiée plutôt que l'Ukrainienne Elina Svitolina (20e) au premier tour.

L'Allemande Angelique Kerber, deuxième mondiale, qui est maintenant la joueuse la mieux classée du tournoi, pourrait s'approcher tout près du premier rang de Williams en cas de titre cette semaine.

Celle qui s'est retirée d'un tournoi en Suède la semaine dernière en raison de malaises aux coudes a assuré qu'elle se sentait mieux. « Je crois qu'avec les traitements, je serai en mesure de bien me défendre. Atteindre le premier rang signifierait évidemment beaucoup pour moi, mais j'en suis encore loin ! Je ne veux d'ailleurs pas y penser et je vais simplement me concentrer sur mon prochain match... »

> Consultez le tableau féminin

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer