Garbine Muguruza triomphe à Roland-Garros

Garbine Muguruza... (PHOTO ALASTAIR GRANT, AP)

Agrandir

Garbine Muguruza

PHOTO ALASTAIR GRANT, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
PARIS

Garbine Muguruza est la nouvelle championne de Roland-Garros, ayant battu la favorite Serena Williams 7-5 et 6-4 en finale.

Il s'agit d'un premier triomphe en Grand chelem pour l'Espagnole de 22 ans, quatrième tête d'affiche.

« Serena est une joueuse très puissante, alors je devais être aussi combative que possible, a dit Muguruza. Les mots ne suffisent pas pour décrire ce que cette journée veut dire pour moi. »

« J'ai grandi sur la terre battue alors pour moi personnellement et pour mon pays, c'est fabuleux. »

Muguruza a signé deux bris à chaque manche, dont un pour entamer le deuxième set.

Elle a remporté le jeu décisif sur un lob du revers sur la ligne, à sa cinquième balle de match. Les quatre premières ont été obtenues au jeu précédent.

Le meilleur résultat précédent de Muguruza en Grand chelem était une présence en finale à Wimbledon, l'an dernier, alors que Williams l'avait battue 6-4, 6-4.

Williams n'avait jamais perdu de finale parisienne. L'Américaine de 34 ans y a tout raflé en 2002, 2013 et 2015.

« Elle a un brillant avenir, a-t-elle dit à propos de l'Espagnole. Elle sait comment jouer quand l'attention se tourne vers elle, et elle sait ce qui est nécessaire pour gagner un tournoi majeur. Elle a été très bonne lors des gros jeux. »

Muguruza est la deuxième Espagnole à mériter le titre à Roland-Garros, après Arantxa Sanchez Vicario. Cette dernière a remporté les éditions de 1989, 1994 et 1998.

Le séjour de Muguruza dans la Ville lumière avait mal commencé, car elle a échappé son premier set 3-6 face à Anna Karolina Schmiedlova, classée 38e à la WTA. Réinstallant ses longues frappes et son jeu agressif, elle a toutefois remporté 14 manches d'affilée par la suite.

Tenace et opportune, Muguruza a gagné les six échanges de 10 coups ou plus disputés au premier set.

À part cette statistique et un avantage 4-2 Muguruza pour les bris, le tableau des chiffres du match laissait croire à un meilleur sort pour Williams.

La numéro un au monde a eu le dessus 7-4 pour les as, 23-18 pour les coups gagnants et 4-2 pour les points au filet.

Williams s'est également limitée à quatre doubles fautes, contre neuf pour sa rivale, et à 22 fautes directes, contre 25 pour l'Espagnole.

Vaincue en match ultime à Melbourne par Angelique Kerber, en janvier, Williams perdait une deuxième finale d'affilée en Grand chelem pour la première fois de sa carrière, samedi.

Feliciano Lopez et Marc Lopez gagnent le double

Feliciano Lopez et Marc Lopez ont mérité un premier titre majeur en double à Roland-Garros, samedi, surprenant les jumeaux Bob et Mike Bryan 6-4, 6-7 (6) et 6-3.

Quinzièmes têtes d'affiche, les Espagnols ont ainsi eu raison des Américains, les cinquièmes têtes de série.

Les Bryan étaient à la recherche d'un troisième titre à Paris et d'un 17e en Grand chelem.

Leur dernière victoire en finale d'un tournoi majeur a été signée en 2014, à New York.

La victoire des Lopez ajoutait à un samedi en or pour l'Espagne car une compatriote, Garbine Muguruza, a été couronnée en simple avant leur match.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer