Serena Williams démarre sur les chapeaux de roue

Serena Williams... (Photo Philippe Lopez, AFP)

Agrandir

Serena Williams

Photo Philippe Lopez, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Paris

Serena Williams a commencé la défense de son titre à Roland-Garros en écrasant la Slovaque Magdalena Rybarikova 6-2, 6-0 en seulement 42 minutes de jeu.

«Ç'a été un peu trop vite, mais je crois qu'à ce stade-ci de ma carrière, si je ne profite pas de ces matchs-là, je dois trouver d'autres façons (de me reposer). Je suis donc O.K. - je suis O.K. avec ça», a confié Williams.

> Consultez tous les résultats chez les femmes

La favorite n'a jamais été ennuyée lors du dernier match de la journée sur le court Philippe Chatrier. Elle a gagné les 10 derniers jeux, après s'être retrouvée brièvement à égalité 2-2 au premier set.

La soeur de Williams, Venus, a évité d'être éliminée dès le premier tour dans un deuxième tournoi du Grand Chelem consécutif - et pour la deuxième fois d'affilée au premier tour des Internationaux de France.

L'Américaine, classée neuvième, a mis près de deux heures à se défaire de l'Estonienne Anett Kontaveit 7-6 (5), 7-6 (4) sur le court no 1.

Par ailleurs, la championne des Internationaux d'Australie, Angelique Kerber, a été renversée 6-2, 3-6 et 6-3 par la Hollandaise Kiki Bertens.

C'est la deuxième fois en trois ans que la championne des Internationaux d'Australie s'incline dès le premier tour à Roland-Garros - la même chose s'était produite pour Li Na en 2014.

Une autre ex-championne des Internationaux d'Australie, Victoria Azarenka, a également plié bagages mardi. Ennuyée par une blessure au genou droit, la Biélorusse a été contrainte à l'abandon alors qu'elle tirait de l'arrière 6-3, 6-7(6), 4-0 contre l'Italienne Karin Knapp.

La Française de 17 ans Tessah Andrianjafitrimo, une invitée à Roland-Garros, a été humiliée 6-0, 6-0 par la Chinoise Wang Qiang sur le court no 17.

Schiavone à la retraite?

Par ailleurs, les organisateurs des Internationaux de France se sont mis les pieds dans les plats en diffusant sur le site de réseautage social Twitter une vidéo dans laquelle on voit la foule présente au stade Suzanne Lenglen offrir une ovation debout à Francesca Schiavone à la suite de sa défaite de 6-2, 6-4 contre la Française Kristina Mladenovic.

On pouvait lire dans le même message: «Pour son dernier Roland-Garros, Francesca Schiavone, qui est âgée de 35 ans et qui fut championne en 2010, méritait une véritable ovation.»

Schiavone ignorait totalement qu'elle devait prendre sa retraite.

«Roland-Garros a annoncé ma retraite, mais ce n'est pas le cas, a-t-elle déclaré après coup. Vous pouvez donc tous retourner au bureau et poursuivre vos activités, parce que je n'ai jamais dit ça. Je vais l'annoncer quand je voudrai arrêter.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer