• Accueil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > Eugenie Bouchard s'incline face à Agnieszka Radwanska 

Eugenie Bouchard s'incline face à Agnieszka Radwanska

Eugenie Bouchard quitte Melbourne après avoir gagné sept matchs... (Photo Thomas Peter, Reuters)

Agrandir

Eugenie Bouchard quitte Melbourne après avoir gagné sept matchs sur dix lors de tournois disputés en Chine et en Australie.

Photo Thomas Peter, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Eugenie Bouchard s'est logiquement inclinée, mercredi à Melbourne, devant la Polonaise Agnieszka Radwanska. La Canadienne a perdu 4-6, 2-6, au deuxième tour des Internationaux d'Australie, mais elle a offert une belle opposition à la quatrième favorite, surtout en première manche, quand elle a eu un avantage de 4-2.

En fait, on a longtemps vu la Eugenie Bouchard de 2014, quand elle avait «éclaté» sur la scène internationale avec justement une qualification pour les demi-finales à Melbourne. Encore supportée par la bruyante «Genie Army», la joueuse de 21 ans, 37e mondiale, a amorcé le match avec beaucoup d'agressivité et elle a fait jeu égal avec sa rivale.

Elle s'est même détachée en réussissant le premier bris du match dans le sixième jeu. La pression, le manque de compétition à ce niveau l'ont toutefois alors rattrapée et Bouchard a tout de suite cédé son service en commettant deux grosses fautes directes et une double faute sur le point décisif.

Relancée, Radwnaska a quand même eu besoin de six balles de manche pour enlever la première, avant de briser le service de Bouchard d'entrée en deuxième manche. Elle s'est ensuite contentée de gérer cet avantage, forçant la Canadienne à multiplier les fautes avec son jeu peu spectaculaire, mais très efficace.

Au total, Bouchard sera surement déçue de ses 37 fautes directes et de son manque de réussite sur ses premières balles de service (52% de points gagnés). Au-delà des statistiques toutefois, la Canadienne ne peut qu'être satisfaite de son attitude combattive (25 coups gagnants) et de ses progrès indéniables depuis le début de la saison.

Tout le travail des derniers mois avec l'entraîneur suédois Thomas Hogstedt a visiblement porté ses fruits. Même si Bouchard va encore chuter au classement - elle va perdre plus de 300 points au terme des Internationaux -, peut-être au-delà du 50e rang, elle est définitivement sur le bon chemin pour reprendre sa place avec les meilleures.

En principe, Bouchard va maintenant rentrer en Amérique. Elle est inscrite au tournoi de Rio, à compter du 15 février, et pourrait auparavant jouer en Fed Cup, pour l'équipe canadienne contre le Bélarus. Les chances de la voir à Québec semblent toutefois assez faibles, la priorité étant pour elle de bien récupérer avant une séquence très chargée où elle pourrait jouer successivement à Rio, Acapulco, Monterey, Indian Wells et Miami...

> Consultez les résultats chez les femmes

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer