Le Canada perd ses deux premiers matchs en Coupe Davis

Filip Peliwo, au 491e rang, faisait ses débuts... (Photo Geert Vanden Wijngaert, AP)

Agrandir

Filip Peliwo, au 491e rang, faisait ses débuts en Coupe Davis pour le Canada en affrontant David Goffin, classé 14e joueur mondial.

Photo Geert Vanden Wijngaert, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
OSTENDE, Belgique

En l'absence de ses têtes d'affiche Milos Raonic et Vasek Pospisil, le Canada a bien mal entrepris son quart de finale de la Coupe Davis face à la Belgique, tirant de l'arrière 2-0 à l'issue de deux premiers simples de la confrontation.

Le jeune Canadien Filip Peliwo, qui disputait son premier match en Coupe Davis, s'est incliné en trois sets de 4-6, 4-6, 2-6 face à David Goffin.

Goffin, classé 14e joueur mondial, a rarement été mis à l'épreuve et son expérience et la qualité de ses coups ont fait la différence.

En début de rencontre, la nervosité a donné lieu à des échanges de bris, mais Goffin en a signé un de plus que son rival pour prendre les devants. Le Belge a ravi le service de Peliwo quatre autres fois pendant le match.

«J'ai fait de mon mieux aujourd'hui, mais ce n'était pas assez, a reconnu Peliwo. Je crois que j'ai joué un bon match contre un top-15 mondial et cela s'est révélé une bonne expérience.

«Contre un joueur comme lui, il faut être vraiment agressif et c'est ce que j'ai essayé de faire. Mais il a démontré pourquoi il est le 14e mondial. Je n'ai aucun regret.»

Plus tôt dans la journée, le Belge Steve Darcis avait eu raison de Frank Dancevic 3-6, 6-1, 7-5, 6-3.

Darcis a eu besoin d'un set pour s'adapter au vent tourbillonnant soufflant au Sportpark Krokodiel, puis il s'est graduellement imposé face à Dancevic lors des longs échanges sur la terre battue.

«La différence a été une couple de points seulement, a affirmé Dancevic. C'était très serré et j'aurais pu revenir dans le match. J'ai eu quelques occasions de briser à la troisième et la quatrième manche, mais il a vraiment bien joué dans les moments importants.»

Acculé au pied du mur, le Canada doit maintenant remporter les trois prochains duels de cette rencontre s'il veut accéder à la demi-finale.

«Les gars ont tout donné aujourd'hui, a précisé le capitaine Martin Laurendeau. Nous faisons face à une bonne équipe sur une surface difficile à jouer. Nous ne sommes toutefois pas venus ici pour retourner à la maison les mains vides. Nous voulons vraiment gagner. Nous devons donc remporter le double demain et prendre un match à la fois. Tant que nous avons encore des chances, nous continuerons de croire en la victoire.»

L'action reprend samedi avec la présentation du match de double. Daniel Nestor et Adil Shamasdin doivent se mesurer à Ruben Bemelmans et à Kimmer Coppejans.

Dimanche, on aura droit aux simples inversés alors que Dancevic sera opposé à Goffin, tandis que Peliwo croisera le fer avec Darcis. Les capitaines ont jusqu'à une heure avant les matchs pour effectuer des changements.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer