Federer, Murray et Kvitova n'ont pas perdu de temps

Le numéro 2 mondial Roger Federer a surclassé l'Américain... (Photo Glyn Kirk, archives AFP)

Agrandir

Le numéro 2 mondial Roger Federer a surclassé l'Américain Sam Querrey 6-4, 6-2, 6-2 en 1h25, jeudi.

Photo Glyn Kirk, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Ludovic Luppino
Agence France-Presse
Londres

Roger Federer, Andy Murray et la tenante du titre Petra Kvitova étaient pressés d'en finir jeudi au deuxième tour du prestigieux tournoi londonien, où le top 10 féminin a continué de fondre comme neige au soleil.

Consultez les résultats chez les hommes

Après le record de chaleur de la veille (35,7 °C), le mercure a baissé (24 °C) avec l'apparition des premières gouttes de pluie qui ont retardé l'agenda des spectateurs du «Temple» du tennis.

Consultez les résultats chez les femmes

Ekaterina Makarova, l'une des premières à fouler les courts fraîchement débâchés, a subi la loi de la Slovaque Magdalena Rybarikova, 68e mondiale, en deux manches (6-2, 7-5) pour s'ajouter à la - déjà - longue liste des têtes de séries sorties prématurément du tournoi.

La Russe, quart de finaliste l'an passé et 8e au classement de la WTA, a emboîté le pas de Simona Halep (3e), Ana Ivanovic (7e) et Carla Suarez-Navarro (9e). Si l'on ajoute la Canadienne Eugenie Bouchard (12e), finaliste l'an passé, cela commence à faire beaucoup.

Murray, Federer et Kvitova ont eux continué tranquillement leur bonhomme de chemin. Le numéro 2 mondial Federer, qui vise une huitième couronne à Londres, a surclassé l'Américain Sam Querrey, finaliste à Nottingham, 6-4, 6-2, 6-2 en 1h25.

Après un duel accroché au premier tour contre le Kazakh Mikhail Kukushkin (6-4, 7-6 (7/3), 6-4), Murray, a déroulé contre le Néerlandais Robin Haase (6-1, 6-1, 6-4). «J'ai vraiment bien commencé le match en allant vite, alors que Robin a mis du temps à se mettre dedans», a souligné le champion de Wimbledon 2013, qui aura un défi plus relevé au prochain tour contre l'Italien Andreas Seppi, 25e tête de série, ou le jeune talent croate Borna Coric.

Si l'Écossais a bouclé l'affaire en moins de 1h30, Kvitova a été encore plus prompte contre la Japonaise Kurumi Nara, éteinte en 57 minutes (6-2, 6-0). En deux matchs, la Tchèque n'aura passé que 1h33 sur le court central, où elle n'a lâché que trois jeux.

La double championne de Londres (2011, 2014) semble bien remise de son virus qui l'avait clouée au lit entre Roland-Garros et Wimbledon. «Les conditions étaient meilleures aujourd'hui, j'ai eu la chance de ne pas jouer hier (mercredi), parce qu'il faisait trop chaud», a réagi la numéro 2 mondiale.

L'ex-numéro 1 mondiale Caroline Wozniacki a quant à elle eu du mal à terminer (6-1, 7-6 (8/6)) contre la Tchèque Denisa Allertova, 83e.

La Danoise, qui n'a jamais dépassé les huitièmes à Wimbledon, aura droit à son premier vrai test au prochain tour contre la puissante italienne Camila Giorgi, 31e tête de série.

La finaliste de 2013 Sabine Lisicki a renversé une situation mal embarquée contre l'Américaine Christina McHale (2-6, 7-5, 6-1). La Française Alizé Cornet, tombeuse de la numéro 1 mondiale Serena Williams, au troisième tour l'an passé s'est, elle, inclinée dès le deuxième tour contre la Biélorusse Olga Govortsova, 122e mondiale, en trois sets 7-6 (8/6), 2-6, 6-1.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer