Ronda Rousey hors de l'octogone pour six mois

Ronda Rousey a subi une défaite par K.-O. contre... (Photo Andy Brownbill, AP)

Agrandir

Ronda Rousey a subi une défaite par K.-O. contre Holly Holm samedi dernier.

Photo Andy Brownbill, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ronda Rousey devra prouver qu'elle n'a pas subi de commotion cérébrale lors de sa défaite par K.-O. contre Holly Holm.

Si elle refuse de se soumettre à une imagerie par résonance magnétique - ou si le test prouve qu'elle a subi une commotion -, alors l'ancienne championne ne pourra pas remonter dans l'octogone avant le printemps prochain. C'est ce qu'a décidé l'UFC.

Normalement, les suspensions médicales après les combats sont établies par une commission athlétique. Mais dans ce cas-ci, puisque le combat avait lieu en Australie, l'UFC s'est chargée d'établir la liste des suspensions.

Rappelons que l'entourage de Rousey a affirmé dans les derniers jours qu'elle n'avait pas subi de commotion cérébrale, même si elle s'est retrouvée au sol inconsciente après un coup de pied dévastateur de Holm, la nouvelle championne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer