Victoire importante pour l'Impact

Didier Drogba a marqué le seul but du... (PHOTO DAVID ZALUBOWSKI, AP)

Agrandir

Didier Drogba a marqué le seul but du match.

PHOTO DAVID ZALUBOWSKI, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sans avoir offert le match de l'année, l'Impact a fait un bon pas vers les séries en l'emportant 1 à 0 sur le terrain des Rapids du Colorado, samedi soir. Comme c'est désormais une habitude, Didier Drogba a fait pencher la balance en inscrivant son neuvième but de la saison sur un magnifique coup franc. Au coup de sifflet final, c'est avec Evan Bush, l'autre grand artisan de cette victoire, que le joueur désigné a tenu à partager sa joie.

>>> Le sommaire du match

Car au classement de l'Association de l'Est, l'Impact compte désormais quatre points d'avance sur Orlando City SC, seul adversaire pouvant encore lui prendre la sixième position. Il pourrait maintenant confirmer sa place en séries, le week-end prochain, en Nouvelle-Angleterre. « Ce n'était pas notre plus belle performance, mais ce sont trois points sur la route et trois points dont nous avions besoin. Je ne peux qu'applaudir mon équipe après ces trois matchs en une semaine, plus les voyages », s'est félicité Mauro Biello.

Comment l'Impact peut-il se qualifier?

En l'emportant, samedi, l'Impact a remis la pression sur Orlando City qui surfe sur une série de quatre victoires consécutives. Compte tenu de la différence de buts largement en faveur des Montréalais, les Floridiens devront remporter leurs deux derniers matchs de la saison. Face à New York City SC et sur le terrain de l'Union de Philadelphie, avouons que la chose est loin d'être impossible. Si l'Impact ne veut pas compter sur un faux pas d'Orlando, il devra lui-même obtenir deux points, au minimum, contre le Revolution et le Toronto FC, à domicile, le 25 octobre.

Comment Drogba a-t-il marqué?

Contre un adversaire dont la grande qualité est son étanchéité défensive - cinquième défense de la MLS -, il est toujours intéressant de pouvoir miser sur les coups de pied arrêtés. L'ancien gros point faible de l'Impact est devenu une belle arme grâce à l'apport de Didier Drogba. À Chelsea, il avait inscrit 8 % de ses buts sur coup franc. Avec l'Impact, il a déjà réussi trois coups francs directs en neuf rencontres. Cette fois, il a trompé Zac MacMath qui avait anticipé un centre de l'Ivoirien (15e). « C'était un but de grande classe. On sait que c'est un très grand joueur et on a encore pu le constater [samedi] sur ce coup franc », a jugé Biello. Drogba s'est encore dépensé sans compter, mais a de nouveau été isolé, en pointe. Avec un bloc bas, un scénario rapidement à son avantage, la fatigue, si peu de possession (34 %) et de construction, ce n'est guère surprenant.

L'Impact a-t-il été inquiété par les Rapids?

On ne confondra pas les Rapids avec le Galaxy de Los Angeles, mais Biello avait raison d'attendre des adversaires jouant sans complexe malgré leur dernière place et une attaque anémique. Ce sont eux qui ont connu le moins mauvais début de match avec une belle occasion ratée par Dominique Badji. En deuxième mi-temps, ils ont aussi accentué la pression en multipliant les centres - la défense centrale a effectué un excellent travail - et en obtenant les meilleures occasions. Bush a parfaitement stoppé les frappes de Dillon Powers (64e), de Badji (78e), mais surtout de Lucas Pittinari dans le temps additionnel. « Il a offert une grande performance et il a effectué de grands arrêts [en deuxième mi-temps]. Je savais qu'il répondrait présent quand on aurait besoin de lui », a raconté Biello.

Les dernières minutes ont été empreintes de nervosité pour l'Impact qui, pour le bien de sa saison, ne pouvait se permettre d'être rejoint au score. « On avait l'air d'une équipe fatiguée, ce qui est compréhensible puisque c'était notre troisième match en une semaine et qu'on jouait en altitude, a plaidé le gardien en commentant la performance collective. On savait que ce ne serait pas joli, mais on a fait ce qu'il fallait pour tenir le coup. »

Combien de changements Biello a-t-il effectués par rapport à mercredi?

Avec les suspensions et la rotation annoncée, ce sont finalement six changements qu'a effectués Biello depuis la défaite new-yorkaise. Dans le lot des joueurs entrants, Nacho Piatti a bel et bien retrouvé sa place en soutien de Didier Drogba. L'Argentin n'a pas connu un grand retour après avoir manqué les quatre derniers matchs. Il a notamment raté le ballon du 2-0, à la 87e minute, au terme d'une belle chevauchée. Il a trop peu pesé dans le jeu malgré une tentative audacieuse déviée par MacMath, en fin de première période, et une bonne ouverture pour Maxim Tissot, au retour des vestiaires.

Il est déjà assuré que Biello retouchera son alignement, samedi prochain, puisque Laurent Ciman sera suspendu en raison d'une accumulation de cartons jaunes. Blessé au genou droit après une intervention de Powers, Andrés Romero a quitté le match sur une civière. Biello a indiqué que son cas sera évalué très bientôt, mais la scène ne prêtait pas à l'optimisme.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer