Au tour de Johan Venegas d'arriver à Montréal

Johan Venegas a beaucoup plu à la direction... (Photo John E. Sokolowski, USA Today)

Agrandir

Johan Venegas a beaucoup plu à la direction de l'Impact lors du dernier tournoi de la Ligue des champions.

Photo John E. Sokolowski, USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À moins d'un retard de nature bureaucratique, l'Impact devrait officialiser aujourd'hui l'acquisition de Johan Venegas. Sa venue, acquise depuis quelques jours, vient mettre la touche finale à un coup de foudre que l'équipe technique du club montréalais a eu pour le joueur costaricain, au printemps dernier.

Car si le grand public d'ici a découvert le milieu offensif lors de la demi-finale de la Ligue des champions contre Alajuelense, la direction, elle, l'a remarqué lors du tour précédent. Contre DC United, Venegas avait été l'un des grands artisans de la qualification en marquant dans chacun des deux matchs.

L'Impact a d'abord aimé la polyvalence du joueur de 26 ans qui, dans un 4-2-3-1, peut jouer aux trois postes dans le trident des milieux offensifs. Il peut aussi dépanner en attaque même si l'Impact, avec l'embauche de Didier Drogba, n'a plus vraiment de souci sur ce plan... «Il a une bonne force physique, il est rapide, il est capable de trouver les espaces pour s'isoler en un contre un et il est toujours dans la surface de réparation, précise une source qui connaît bien le joueur. Dès que l'équipe attaque, il est toujours dans la surface.»

Venegas devrait arriver à Montréal ce soir, dans ce qui constitue une première expérience étrangère pour le natif de Limón, sur la côte atlantique du petit pays d'Amérique centrale. Avant d'enfiler le maillot d'Alajuelense, en 2013, il a joué à Santos de Guápiles, Puntarenas et brièvement au Club Deportivo Barrio Mexico (San José).

Il a pris une dimension supplémentaire en septembre 2014 lorsqu'il a été convoqué par la sélection costaricaine pour la première fois. En juin, il a notamment inscrit le but de la victoire contre l'Espagne, en match amical. Plus récemment, il a participé à la Gold Cup en étant titularisé lors de trois des quatre rencontres des Ticos.

En hausse

Venegas est donc l'une des figures montantes du football costaricain, que ce soit par l'entremise du populaire club d'Alajuela ou de la sélection nationale. «Son départ constitue un affaiblissement sensible pour Alajuelense parce que ça n'a pas été une vente très lucrative, précise le journaliste sportif costaricain Juan Ulloa.

«La somme reçue par Alajuelense n'a été que de 500 000 $. Ils voulaient obtenir une somme plus importante, mais le joueur et le club parient sur une deuxième vente à une autre équipe, plus tard, pour obtenir plus d'argent.»

L'arrivée de Venegas aura-t-elle des répercussions dans un secteur offensif déjà très embouteillé? Même si la hiérarchie est bien définie avec Nacho Piatti au sommet de la pyramide dans l'axe, Andres Romero, Dilly Duka, Justin Mapp - dont le retour au jeu approche -, Maxim Tissot, Eric Alexander ou Dominic Oduro peuvent également évoluer sur les flancs.

La fenêtre des transferts dans la MLS se ferme le 6 août. Sixième au classement, l'Impact a recruté Didier Drogba, Johan Venegas et obtenu de la profondeur, au poste de milieu défensif, avec l'acquisition de Kyle Bekker contre Bakary Soumare.

Le onze montréalais affronte le New York City FC, samedi au Yankee Stadium, dans ce qui sera le premier de sept matchs au mois d'août.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le délire Drogba

    Soccer

    Le délire Drogba

    Si Didier Drogba n'était pas au courant de l'intérêt qu'il suscitait à Montréal depuis une dizaine de jours, il est maintenant prévenu. Plusieurs... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer