• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Manchester City sauvé par Gareth Barry, Arsenal remonte 

Manchester City sauvé par Gareth Barry, Arsenal remonte

Gareth Barry, qui a marqué dans les arrêts... (PHOTO DARREN STAPLES, REUTERS)

Agrandir

Gareth Barry, qui a marqué dans les arrêts de jeu, est félicité par son coéquipier David Silva (21).

PHOTO DARREN STAPLES, REUTERS

Partager

Agence France-Presse
Londres

Manchester City s'est imposé à la dernière minute samedi face à Reading (1-0) pour revenir à trois points de Manchester United, qui se rend dimanche à Swansea, alors qu'Arsenal, victorieux à Wigan (1-0), revient sur le podium en attendant Chelsea-Aston Villa dimanche.

Le but victorieux de Gareth Barry dans le temps additionnel (90+3) samedi contre Reading permet aux «Citizens» de revenir à trois points des «Red Devils».

L'entraîneur de Manchester United Sir Alex Ferguson dit souvent qu'un titre se joue à Noël, et samedi, il a dû longtemps croire que la période des fêtes allait encore tourner en sa faveur. Seulement, City n'a rien lâché et son succès, aussi laborieux soit-il, pourrait valoir très cher au mois de mai.

La dernière fois que Manchester City avait remporté un match dans les arrêts de jeu, c'était le 17 mai dernier face aux Queens Park Rangers (3-2) pour s'octroyer le titre de champion d'Angleterre devant Manchester United à la différence de buts.

Derrière le mano a mano que se livre les deux clubs mancuniens, la course au podium est tout aussi passionnante puisque quatre clubs ont actuellement 30 points (Arsenal, Everton, Tottenham et West Bromwich) et un 29 (Chelsea). En attendant le match entre les Blues et Aston Villa dimanche, c'est Arsenal qui a fait la bonne affaire du jour.

Homme providentiel

Cinq jours après leur victoire à Reading, les «Gunners» sont allés gagner à Wigan sur un pénalité d'Arteta (1-0). Sans vraiment briller, ils se sont néanmoins imposés et leur entraîneur Arsène Wenger respire beaucoup mieux après une période difficile.

Arsenal a profité du décevant match nul de Tottenham à domicile face à Stoke City (0-0). Sans idées, ni inspiration, les «Spurs» ont calé face aux solides «Potters» qui leur ont causé beaucoup de soucis. Stoke est désormais 8e de la Premier League.

Everton s'est également sorti avec les honneurs du piège tendu par West Ham (2-1), réduit à 10 en seconde période après l'exclusion de Carlton Cole. Les «Hammers», qui traversent une passe difficile, avaient pourtant pris l'avantage, mais même sans Marouane Fellaini, suspendu pour trois matches après avoir donné un coup de tête à Shawcross le week-end dernier contre Stoke, les «Toffees» se sont accrochés pour revenir dans le match et le gagner (2-1).

Dans le bas du tableau, Sunderland (16e) s'est imposé à Southampton (17e), un concurrent direct pour le maintien (1-0), grâce à son homme providentiel et meilleur buteur, Steven Fletcher (8 buts).

Enfin, les Queens Park Rangers sont retombés dans leurs travers samedi avec une défaite décevante à Newcastle (1-0), une semaine après un succès, son premier de la saison, face à Fulham. L'effet Harry Redknapp semble donc déjà s'être évaporé pour le club londonien, toujours 19e du classement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer