Serena Williams prend la porte à son tour

Serena Williams... (PHOTO AP)

Agrandir

Serena Williams

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ludovic LUPPINO
Agence France-Presse
Rio de Janeiro

Après le roi Novak Djokovic, la reine du tennis féminin Serena Williams a chuté à son tour prématurément lors du tournoi olympique des Jeux de Rio, vaincue mardi par son service et l'espoir ukrainienne Elina Svitolina au troisième tour.

La N.1 mondiale espérait faire une nouvelle razzia après avoir conquis l'or en simple et en double dames, il y a quatre ans à Londres. Elle repartira bredouille, puisque son échec contre Svitolina (6-4, 6-3) vient s'ajouter à sa défaite d'entrée lors du double aux côtés de sa soeur aînée Venus.

Rien n'a fonctionné comme l'aurait voulu l'Américaine de 34 ans, mardi soir, battue par une joueuse de 13 ans sa cadette. Trop inconstante, handicapée par ses 37 fautes directes, Serena Williams a surtout été lâchée par son service au plus mauvais moment.

Comment expliquez ces cinq doubles fautes à 3-3 dans le deuxième set alors qu'elle semblait refaire surface? Cette blessure à une épaule, qui l'avait empêchée de participer au tournoi du Canada, s'est-elle réveillée?

L'intéressée, «très déçue», n'a pas souhaité s'exprimer devant la presse. «Cela n'a pas pas marché comme je le voulais, mais au moins j'ai pu participer aux Jeux de Rio. C'était l'un des objectifs de ma saison», a-t-elle fait savoir par le biais des organisateurs.

La veille, déjà, la lauréate de 22 trophées majeurs (record de l'ère Open avec Steffi Graf) avait dû écarter deux balles de première manche contre la marathonienne française Alizé Cornet (score final: 7-6 (7/5), 6-2).

Elina Svitolina... (REUTERS) - image 2.0

Agrandir

Elina Svitolina

REUTERS

Si celle-ci a pour habitude de lui donner du fil à retordre, cela n'avait pas été le cas de Svitolina. Jusqu'ici, l'Ukrainienne, conseillée par l'ancienne championne belge Justine Henin, ne lui avait pris qu'un seul set en quatre matches.

«J'ai essayé de ne pas penser à cela, a affirmé la 20e joueuse mondiale. L'idée, c'était de rester concentrer et se battre.»

«J'ai aussi essayé d'oublier le palmarès de Serena, ses multiples titres majeurs et ses victoires olympiques», a-t-elle ajouté.

Muguruza au tapis aussi

Cette valeur montante du tennis affrontera la Tchèque Petra Kvitova lors des quarts de finale. A ce stade, seules deux membres du Top 10, l'Allemande Angelique Kerber, N.2 mondiale et l'Américaine Madison Keys (9e), sont encore en course.

Car la championne de Roland-Garros Garbiñe Muguruza (4e) a elle aussi pris la porte en simple, balayée par la Portoricaine Monica Puig (6-1, 6-1) en à peine une heure.

«C'est décevant et frustrant de perdre. Mais ce sont mes premiers jeux Olympiques. Je ne m'attendais pas à remporter la médaille d'or», a-t-elle affirmé

L'Espagnole a toutefois su se ressaisir en se qualifiant pour les quarts de finale du double dames, avec Carla Suarez, quelques heures après. Elle fait par ailleurs équipe avec Rafael Nadal en double mixte.

L'ancien N.1 mondial, champion olympique en 2008, est lui toujours en lice sur les trois tableaux. Mardi, il a dominé l'Italien Andreas Seppi (6-3, 6-3), malgré un grand nombre de fautes directes (42), pour rallier le troisième tour où il jouera contre le Français Gilles Simon.

Une opportunité pour Murray

Nadal, qui a repris la compétition à Rio après plus de deux mois d'absence (poignet gauche) est l'une des deux dernières grandes stars encore présentes dans le simple messieurs avec le Britannique Andy Murray.

Le champion olympique s'est débarrassé de l'Argentin Juan Monaco (6-3, 6-1) et est plus que jamais le grand favori du tournoi.

La défaite d'entrée de Djokovic face à Juan Martin del Potro, les forfaits, avant le tournoi, de Roger Federer (genou) et Stan Wawrinka (dos) et le manque de rythme de Nadal lui donnent une belle opportunité de remporter une deuxième médaille d'or.

Il affrontera Fabio Fognini pour une place en quart de finale. L'imprévisible italien a sauvé deux balles de match contre le Benoit Paire (4-6, 6-4, 7-6 (7/5)), exclu ensuite de l'équipe de France pour en avoir «bafoué les règles» pendant l'olympiade.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le rêve olympique s'envole pour Djokovic<strong></strong>

    Rio 2016

    Le rêve olympique s'envole pour Djokovic

    Le rêve de médaille d'or olympique de Novak Djokovic s'est envolé dès le premier tour des Jeux de Rio, où le N.1 mondial a chuté dimanche contre... »

  • Eugenie Bouchard éliminée en double

    Rio 2016

    Eugenie Bouchard éliminée en double

    Elles ont bien lutté, mais Eugenie Bouchard et Gabriela Dabrowski ne sont pas parvenues à renverser les tombeuses des soeurs Williams en double. La... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer