• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Les Predators accèdent à la finale de la Coupe Stanley pour la première fois 

Les Predators accèdent à la finale de la Coupe Stanley pour la première fois

Différents joueurs ont joué tour à tour le rôle de héros pour les Predators de... (PHOTO AP)

Agrandir

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Nashville

Différents joueurs ont joué tour à tour le rôle de héros pour les Predators de Nashville et leur parcours en séries a atteint une nouvelle destination alors que l'équipe participera à la finale de la Coupe Stanley pour une première fois dans son histoire.

>>> Le sommaire du match

Colton Sissons a brisé l'égalité en complétant son tour du chapeau avec 6:00 à faire en troisième période, Pekka Rinne a effectué 38 arrêts et les Predators ont gagné le sixième match de la finale de l'Ouest 6-3 face aux Ducks d'Anaheim, lundi.

«Je ne pense pas avoir déjà rêvé à un tel moment; réussir un tour du chapeau dans le match qui nous permet de gagner la finale de l'Ouest, a affirmé Sissons. Je dois une fière chandelle à mes coéquipiers. Nous avons fait face à de l'adversité, mais nous sommes restés unis. Nous croyons en nos moyens et nous voilà en finale.»

Austin Watson, deux fois, et Filip Forsberg ont aussi touché la cible les Predators, qui ont gaspillé une avance de 3-1 avant de voir Sissons leur redonner les devants à l'aide d'un tir sur réception après une passe transversale de Calle Jarnkrok. Le but de Forsberg et le deuxième de Watson ont été marqués dans un filet désert en fin de rencontre.

Rinne s'est chargé du reste, permettant à la bruyante foule du Bridgestone Arena de célébrer.

«Vous rêvez à un moment comme celui-là et quand vous entendez la sirène, c'est une sensation extraordinaire», a raconté Rinne.

Considérés morts et enterrés par plusieurs quand l'équipe a annoncé après le quatrième match que les séries du centre Ryan Johansen étaient terminées en raison d'une opération à une cuisse, les Predators ont trouvé un moyen de gagner les deux parties suivantes et ils joueront maintenant pour la coupe Stanley. Ils étaient aussi privés de leur capitaine Mike Fisher, qui a quand même accepté le trophée Clarence S. Campbell après la rencontre - sans y toucher.

«Nous avons fait face à beaucoup d'adversité lors des dernières 72 heures en perdant les services de deux joueurs importants, a rappelé le défenseur des Predators P.K. Subban. Je l'ai dit plus tôt dans les séries, mais cette équipe sait garder son calme. Tout le monde est confiant dans le vestiaire. Nous savons que nous pouvons accomplir de grandes choses en jouant de la bonne manière.»

Ayant fait leurs débuts lors de la campagne 1998-99, les Predators n'avaient jamais franchi le deuxième tour des séries avant ce printemps.

Les Predators ont été l'équipe avec le moins de points en saison régulière à se qualifier pour les séries. Ils ont toutefois balayé les Blackhawks de Chicago avant de vaincre les Blues de St. Louis en six rencontres et de jouer le même tour aux Ducks.

Peter Laviolette est devenu le quatrième entraîneur-chef de l'histoire de la LNH à guider trois équipes différentes vers la finale de la Coupe Stanley.

En finale, les Predators affronteront soit les Penguins de Pittsburgh, qui ont décroché les grands honneurs l'an dernier, ou les Sénateurs d'Ottawa. Le premier match sera présenté lundi.

Ondrej Kase a marqué en deuxième période pour les Ducks, tandis que Chris Wagner et Cam Fowler ont ramené temporairement tout le monde à la case départ en faisant bouger les cordages en troisième période.

Jouant à la place de John Gibson, blessé lors du cinquième match, Jonathan Bernier a accordé quatre buts sur 16 lancers. Le gardien québécois en était à son premier départ en carrière en séries.

«L'effort était là et nous avons joué avec l'énergie du désespoir dès la mise au jeu initiale et nous n'avons pas baissé les bras jusqu'à ce qu'ils marquent le deuxième but dans un filet désert», a mentionné l'entraîneur des Ducks Randy Carlyle.

Les Ducks, qui ont été éliminés en finale de l'Ouest pour une deuxième fois en trois ans, étaient aussi privés des attaquants Rickard Rakell et Patrick Eaves. De plus, l'attaquant Nick Ritchie a été expulsé tôt en première période, quand il a écopé une punition majeure et une inconduite de partie pour avoir donné de la bande à l'attaquant des Predators Viktor Arvidsson




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer