Alex Galchenyuk à l'aile, Carey Price incertain

Alex Galchenyuk a remporté seulement 33% de ses mises... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Alex Galchenyuk a remporté seulement 33% de ses mises au jeu, hier, contre les Red Wings.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Alex Galchenyuk se cherchait depuis quelques matchs. C'est en tant qu'ailier qu'il tentera de retrouver son aplomb.

Le numéro 27 s'est exercé à l'aile gauche d'un trio qui avait plutôt Andrew Shaw comme centre, ce midi, à Brossard.

Galchenyuk a connu un autre match très difficile hier, gagnant seulement 33% de ses mises au jeu. Le trio qu'il formait avec Max Pacioretty et Alexander Radulov a de nouveau été invisible.

Phillip Danault a pris sa place au centre des deux ailiers.

«Il ne faut pas trop exagérer la portée du changement pour Alex, a tempéré l'entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. Je pense qu'il est le quatrième marqueur de notre équipe. C'est un bon joueur de hockey. On l'a mis à l'aile, mais ça ne veut pas dire que ce n'est pas un bon joueur de hockey. C'est qu'on va le mettre dans une position pour qu'il connaisse du succès, et on va se mettre en tant qu'équipe dans une position pour connaître du succès.»

Ailleurs, les premiers exercices observés laissent croire que Michael McCarron et Andreas Martinsen pourraient revenir au jeu demain. Steve Ott et Dwight King étaient les attaquants en trop. À en juger par la longueur de ses réponses en entrevue après l'entraînement, King ne semblait pas enchanté par ce scénario.

Les trios à l'entraînement

AGCAD
PaciorettyDanaultRadulov
ByronPlekanecGallagher
GalchenyukShawLehkonen
MartinsenMcCarronMitchell
(Ott)(King)

Price incertain

Carey Price a participé à l'entraînement, mais sa présence demain, contre les Hurricanes de la Caroline, demeure incertaine.

«Carey n'était pas à 100% aujourd'hui. C'est très mineur, mais à ce point-ci de la saison, on veut s'assurer que si notre gardien partant joue, il est à 100%», a mentionné Julien.

Cela dit, la simple présence de Price à l'entraînement incite à croire qu'il n'y a effectivement pas péril en la demeure. Sinon, l'équipe aurait très bien pu lui accorder une journée de traitements.

C'est d'ailleurs ce à quoi Andrei Markov a eu droit ce midi. Il était l'unique absent de la séance. 

L'attaquant Brian Flynn et le défenseur Nikita Nesterov, les deux blessés de l'équipe, ont quant à eux patiné en solitaire avant le début de l'exercice.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer