Al Montoya face aux Red Wings

Al Montoya... (Photo Candice Ward, USA Today Sports)

Agrandir

Al Montoya

Photo Candice Ward, USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Al Montoya affrontera les Red Wings de Detroit, ce soir au Centre Bell, alors que le Canadien dispute un troisième match en quatre soirs.

Les Wings, écartés du portrait des séries, s'amènent à Montréal au lendemain d'une défaite de 2-1 subie hier face aux Sabres à Buffalo. Les hommes de Jeff Blashill n'ont que trois victoires à leurs dix derniers matchs et doivent faire leur deuil d'une 26e participation consécutive en séries éliminatoires. Il s'agissait de la plus longue séquence du genre dans les cinq sports professionnels majeurs.

«C'est vraiment décevant parce que je sais combien les gars de l'autre côté prennent ça à coeur, a indiqué l'ancien des Wings Steve Ott qui aura l'occasion d'affronter son ancienne équipe ce soir. Ils doivent sentir qu'ils laissent tomber la ville et l'uniforme qu'ils portent. C'est un vestiaire fier et c'est une situation difficile pour eux.»

Le retour d'Ott dans la formation a incité Claude Julien à laisser Michael McCarron de côté.

«Nous allons continuer de faire une rotation, a indiqué Julien. "Mac" est une partie importante de notre avenir - sans dire pour autant qu'il ne fait pas partie de notre présent. Mais j'aime mieux l'avoir autour de l'équipe et qu'il entre et sorte de la formation au lieu d'être à St. John's et qu'il soit loin de nous.» 

Andreas Martinsen, lui, ratera un cinquième match de suite.

Les trios

AGCAD
PaciorettyGalchenyukRadulov
ByronPlekanecGallagher
LehkonenDanaultShaw
KingOttMitchell

Pendant que Tomas Plekanec disputait dimanche - selon Julien - son meilleur match depuis son retour derrière le banc du Canadien, le premier trio se cherche quelque peu. Le capitaine Max Pacioretty s'est montré critique à l'endroit du travail de son trio face aux Sénateurs d'Ottawa, estimant que l'unité de Jean-Gabriel Pageau avait eu le dessus sur la leur.

Julien ne l'a pas contredit mais est prêt à se montrer patient avec son premier trio.

«Ils doivent être capables de mieux se lire l'un et l'autre, a reconnu l'entraîneur-chef. Il leur est arrivé d'être pris tous les trois profondément en zone offensive. S'il arrivent à mieux se lire, ça va vraiment aider.

«Je les garde ensemble d'une part parce qu'ils ont du potentiel et je veux qu'ils trouvent cette compréhension-là, mais aussi parce que les autres trios font du bon travail. Tout ce qui leur manque en ce moment c'est un peu de chimie. La seule façon qu'ils vont la trouver c'est en les gardant ensemble.»

En défense, il n'y aura aucun changement à la suite de bonne tenue d'Alexei Emelin et Nathan Beaulieu, dimanche face aux Sénateurs d'Ottawa. C'est donc dire que Brandon Davidson sera lui aussi laissé de côté.

En défense

DGDD
MarkovWeber
EmelinPetry
BeaulieuBenn

À noter que tous les joueurs ont pris part à l'entraînement matinal à l'exception des blessés Brian Flynn et Nikita Nesterov qui ont patiné avant le reste de l'équipe à Brossard.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer