L'effet Julien a été rapide

Claude Julien... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Claude Julien

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Vancouver) Somme toute, Claude Julien est très heureux de la vitesse à laquelle le Canadien a été en mesure de redresser la barre depuis son arrivée en poste. L'équipe a remporté six de ses huit matchs depuis qu'il a remplacé Michel Therrien derrière le banc du CH.

Julien a estimé qu'on ne peut jamais savoir si un changement d'entraîneur aura l'effet escompté.

«J'ai eu un entraînement un après-midi et un match dès le lendemain après-midi; ça ne nous a pas donné beaucoup de temps, a-t-il rappelé. Il fallait changer les choses rapidement et il n'y avait pas de garanties. On a vraiment travaillé fort avec les adjoints pour changer l'ambiance et apporter quelques changements qui nous aideraient. On est content que les choses aient changé de côté aussi rapidement.»

- - -

L'heure du dodo

Carey Price a été nommé la troisième étoile de la semaine dans la LNH en vertu d'une fiche de 3-0-0, d'une moyenne de buts accordés de 0,66 et d'un taux d'efficacité de ,974.

Toujours heureux de se rapprocher des siens - son père a assisté à l'entraînement d'hier - et de renouer avec les montagnes de la Colombie-Britannique, Price a toutefois reconnu que le décalage horaire pouvait constituer un défi lors du premier match.

«C'est le soir où le décalage horaire se fait sentir, a-t-il indiqué. C'est génial le matin, mais quand on va commencer notre match comme les Canucks, il sera 22 h pour nous. C'est donc dire que rendu en troisième période, on aura dépassé l'heure du dodo!»

- - -

Plekanec: présence non confirmée

Alexander Radulov et Tomas Plekanec n'ont pas pris part à l'entraînement, hier. Radulov, qui s'est blessé au bas du corps - probablement en bloquant un tir de P.K. Subban -, est demeuré en survêtement et s'est amusé à faire des passes à ses coéquipiers depuis le banc des joueurs. Sa présence ce soir face aux Canucks est douteuse, car Julien soupçonne qu'une simple séance d'entraînement matinale ne sera pas suffisante pour lui permettre de réintégrer la formation.

Quant à Plekanec, il a reçu des traitements et Julien a indiqué qu'il faisait pour l'instant l'objet d'une évaluation quotidienne. Il n'est donc pas certain qu'il soit en mesure d'affronter les Canucks.

- Marc Antoine Godin, La Presse




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer