Joueurs de la LNH aux JO: rencontre au sommet

Le directeur de l'Association des joueurs de la... (Photo Mark Humphrey, archives AP)

Agrandir

Le directeur de l'Association des joueurs de la LNH, Donald Fehr, le président de la Fédération internationale de hockey sur glace, René Fasel, le commissaire de la LNH, Gary Bettman, aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014.

Photo Mark Humphrey, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Larry Lage
Associated Press

Une rencontre au sommet a eu lieu afin de déterminer si les joueurs de la LNH participeront ou non aux Jeux olympiques d'hiver en Corée du Sud, dans un an, et aucune décision n'a été prise.

Le président du Comité international olympique, Thomas Bach, a rencontré le président de la Fédération internationale de hockey sur glace (FIHG), René Fasel, le commissaire de la LNH, Gary Bettman, et le directeur de l'Association des joueurs de la LNH (AJLNH), Donald Fehr, pour la première fois afin de discuter des Jeux de Pyeongchang.

«C'était une visite de courtoisie et il y avait une très bonne ambiance, ouverte et amicale, a déclaré Bach. Bien sûr, nous voulons tous voir les meilleurs joueurs aux Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang en 2018, et nous savons que les joueurs le veulent aussi. Par conséquent, nous espérons encore plus que la FIHG et la LNH trouvent une solution pour que les rêves olympiques des joueurs se réalisent.»

Fasel a mentionné que Bach se trouvait à New York pour d'autres rencontres, et qu'il n'y avait pas «de négociations serrées», ni «aucune mise à jour majeure» à l'ordre du jour.

«Je pense qu'il était très important de réunir le CIO et la LNH/AJLNH ensemble, a déclaré Fasel. C'était une visite de courtoisie et j'espère que nous pourrons bâtir là-dessus et continuer de travailler à trouver une solution qui profitera au hockey».

La ligue est réticente à stopper ses activités pendant trois semaines, même si plusieurs de ses joueurs ont déjà déclaré publiquement qu'ils aimeraient vivre l'expérience olympique.

Le commissaire adjoint de la LNH, Bill Daly, a déclaré le week-end dernier que les propriétaires d'équipes s'opposaient à permettre à leurs joueurs de participer aux Jeux olympiques. La LNH n'est pas très heureuse d'être la seule ligue sportive professionnelle à interrompre ses activités pour permettre à ses athlètes de participer aux Jeux olympiques.

Le CIO a indiqué qu'il ne voulait pas couvrir les frais de voyage et d'assurance pour permettre aux meilleurs joueurs de la planète de participer aux Jeux olympiques, comme il l'a fait tous les quatre ans depuis 1998. L'organisation a dépensé environ 14 millions $ pour couvrir les frais de voyage et l'assurance des joueurs de la LNH aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014.

À 900 km de là, John Tavares, qui se trouvait à Detroit, s'est enquis de l'importante réunion qui avait lieu au même moment.

«C'est important qu'ils soient tous dans la même pièce, a dit le joueur de centre des Islanders de New York avant leur rencontre face aux Red Wings de Detroit, vendredi soir. Et espérons que les discussions soient positives.»

Le représentant du syndicat des Islanders a dit croire que le thème de la rencontre semble être la monnaie d'échange qui pourrait être offerte à la ligue et à l'Association des joueurs de la LNH.

«Ça peut être un enjeu délicat à traiter, a-t-il convenu. On peut faire valoir l'impact négatif qu'il (un arrêt) peut avoir pendant la saison régulière, mais ensuite, globalement, l'impact positif qu'il peut apporter. On parle beaucoup de la Chine, des matchs préparatoires et de la croissance là-bas quand les Jeux olympiques y seront. Il y a beaucoup de variables.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer