Les Penguins achèvent les Capitals en prolongation

Nick Bonino a joué les héros en prolongation.... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Nick Bonino a joué les héros en prolongation.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Will Graves
Associated Press
Pittsburgh

Nick Bonino a marqué sur un retour de lancer à 6:32 de la prolongation et les Penguins de Pittsburgh ont éliminé les Capitals de Washington en remportant le sixième match de leur série de deuxième tour par le pointage de 4-3.

Les Penguins ont gaspillé une avance de trois buts avant de voir Bonino jouer les héros. Ils affronteront le Lightning de Tampa Bay en finale de l'Association de l'Est.

> Mathias Brunet: Jim Rutherford a su corriger ses erreurs

Bonino a tranché quand le tir de Carl Hagelin a été ralenti par un défenseur avant de se rendre jusqu'au gardien Braden Holtby. Bonino a ensuite poussé la rondelle derrière Holtby, qui était étendu sur la glace.

Le sommaire du match

Quelques instants plus tôt, l'attaquant des Capitals Jay Beagle avait sauvé les siens en plongeant derrière Holtby pour arrêter un tir de Patric Hornqvist avec son bâton. Mais il n'y avait personne pour arrêter Bonino.

Ce dénouement a permis aux Penguins de mieux respirer après une deuxième moitié de rencontre inusitée.

Les Penguins ont écopé trois punitions d'affilée pour des dégagements chez les spectateurs en troisième période, ce qui a ouvert la porte aux Capitals.

Le défenseur des Capitals John Carlson a finalement créé l'égalité pendant un avantage numérique de deux hommes avec 6:59 à jouer à la troisième période.

Les Penguins avaient pris les devants grâce à deux buts de Phil Kessel et un autre de Hagelin. Le deuxième filet de Kessel et celui de Hagelin avaient été inscrits dans un intervalle de 33 secondes au deuxième vingt.

Avec 90 secondes à écouler à la période, T.J. Oshie a réussi le premier but des visiteurs, lors d'une supériorité numérique.

Justin Williams a réduit l'avance des Penguins à 3-2 à 7:23 de la troisième période.

Les Capitals ont dirigé 39 tirs vers Matt Murray, dont 18 en troisième. De leur côté, les Penguins ont testé Holtby en 42 occasions.

C'était la neuvième fois que les deux rivaux de longue date s'affrontaient en séries. Huit fois, la poignée de main traditionnelle a pris fin avec les Penguins qui célèbrent et les Capitals avec la tête basse.

Les Capitals, récipiendaires du trophée des Présidents en tant que meilleure équipe du circuit en saison régulière, avaient évité l'élimination en gagnant le cinquième match 3-1. Cependant, les Penguins - qui ont été éliminés après avoir gaspillé des avances de 3-1 lors des séries en 2011 et 2014 - ont fait preuve de patience et de détermination sous Mike Sullivan, qui a pris la relève derrière le banc en décembre.

Les Penguins ont terminé la saison en tant qu'équipe de l'heure dans la LNH et ils ont maintenant franchi les deux premières rondes grâce à la profondeur développée par le directeur général Jim Rutherford derrière les étoiles Sidney Crosby et Evgeni Malkin.

Seulement deux des 16 buts des Penguins dans la série ont été inscrits par des joueurs qui étaient déjà dans la formation des Penguins quand Rutherford a remplacé Ray Shero, en juin 2014. Le groupe de nouveaux-venus inclut Kessel, acquis des Maple Leafs de Toronto en juillet, Hagelin et Bonino. Ces trois joueurs ont composé le meilleur trio des Penguins dans la série.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer