Subban et Desharnais de retour à l'entraînement

David Desharnais et P.K. Subban... (Photo Martin Chamberland, archives La Presse)

Agrandir

David Desharnais et P.K. Subban

Photo Martin Chamberland, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les bonnes nouvelles sont rares ces jours-ci chez le Canadien, mais au moins, il y a deux blessés qui préparent un retour.

Ainsi, P.K. Subban et David Desharnais ont tous deux pris part à l'entraînement du matin à Brossard. Les deux joueurs, par contre, étaient vêtus du maillot bleu poudre que l'on réserve à ceux qui ne peuvent encaisser des mises en échec.

Subban et Desharnais ne seront pas du match de ce soir au Centre Bell, contre les Ducks d'Anaheim, mais au moins, ils se rapprochent d'un possible retour au jeu.

«P.K. s'entraîne avec intensité, a noté l'entraîneur Michel Therrien. Il paraît très bien, mais je ne peux pas promettre qu'il sera du match suivant. On l'espère.»

Subban a dû rater les cinq derniers matchs de l'équipe en raison d'une blessure au cou. Au départ, le Canadien avait prévu une absence d'une semaine dans son cas. Desharnais, lui, a raté les 16 derniers matchs en raison d'une blessure à un pied.  

Carey Price, l'autre grand blessé dans le camp montréalais, a poursuivi son entraînement en solitaire, en compagnie de l'entraîneur des gardiens Stéphane Waite et de deux autres blessés, Brian Flynn et Daniel Carr. Il commence à se faire bien tard cette saison dans le cas du gardien vedette, blessé au genou droit depuis le 25 novembre, mais chez le Canadien, on continue à se croiser les doigts. «On espère pouvoir le revoir, mais il n'y a rien de neuf dans son cas», a répété Michel Therrien.

L'entraîneur montréalais en a profité pour confirmer qu'Alex Galchenyuk allait conclure la saison au poste de centre.

Par ailleurs, Therrien a reconnu que le match de ce soir représente un «gros défi» pour lui et son groupe. Les Ducks ont trois victoires à leurs quatre derniers matchs.

Max Pacioretty a tenu à dire que lui et ses coéquipiers sont là pour gagner.

«Les gens croient qu'on arrive ici seulement pour prendre notre chèque de paie et rentrer à la maison, a dit le capitaine. Mais ce n'est pas ça du tout. On veut gagner. Si les gens pouvaient seulement réaliser le travail et le stress qu'il y a derrière les portes closes.»

C'est Mike Condon qui sera devant le filet montréalais ce soir.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer