P.K. Subban vole la vedette au concours d'habiletés

P.K. Subban s'est déguisé en Jaromir Jagr lors... (Photo Christopher Hanewinckel, USA Today)

Agrandir

P.K. Subban s'est déguisé en Jaromir Jagr lors du défi des échappées du concours d'habiletés.

Photo Christopher Hanewinckel, USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Teresa M. Walker
Associated Press
NASHVILLE

P.K. Subban a bien fait rigoler les étoiles de la Ligue nationale, samedi, en se déguisant en Jaromir Jagr lors du Défi des échappées du concours d'habiletés, remporté 29-12 par l'Association de l'Est.

Brent Burns s'est également déguisé en Chewbacca, le personnage... (Photo Mark Zaleski, AP) - image 1.0

Agrandir

Brent Burns s'est également déguisé en Chewbacca, le personnage du film Star Wars

Photo Mark Zaleski, AP

Le défenseur du Canadien de Montréal a enfilé une perruque aux cheveux longs, un casque de marque Jofa et un chandail des Panthers de la Floride avant de s'élancer devant le gardien des Predators de Nashville, Pekka Rinne. Il a par la suite effectué le salut traditionnel de Jagr.

Subban a remporté l'épreuve à la suite d'un vote des partisans. Il a notamment eu le dessus sur Brent Burns, qui a reçu l'aide de son fils et qui a enfilé un masque du personnage de Star Wars Chewbacca, et sur James Neal, qui a fait l'appel au chanteur country Dierks Bentley.

Jagr a éclaté de rire et a écrit sur Twitter qu'il n'était pas au courant que Subban, «son petit frère», allait se déguiser de cette manière.

«Il a des beaux cheveux, il paraît bien», a lancé Subban en riant alors que Jagr acquiesçait.

Grâce à cette victoire, les capitaines John Tavares et Jaromir Jagr ont pu choisir le moment auquel leurs équipes s'affronteront en demi-finale, dimanche. Ils ont évidemment choisi de jouer en premier afin de pouvoir se reposer avant d'affronter l'équipe gagnante de l'Association de l'Ouest. Tous les matchs auront lieu selon un format trois-contre-trois.

Tavares, le capitaine de la section métropolitaine, a déclaré qu'il devait donner la chance à Jagr de prendre du repos.

«Si nous gagnons, nous aurons plus de repos, a dit Jagr. Si nous perdons, je peux directement retourner à la maison. Je suis désolé Nashville. Je suis honnête.»

La recrue des Red Wings de Detroit Dylan Larkin a connu des débuts éclatants à son premier week-end des étoiles, remportant non seulement le titre de patineur le plus rapide, mais en établissant un record à ce chapitre.

Larkin, 19 ans, a facilement battu le défenseur des Predators Roman Josi au premier tour de l'épreuve en complétant le parcours en 12,894 secondes. Il a ensuite effectué un tour complet de la patinoire en seulement 13,172 secondes malgré une légère erreur dans le troisième virage.

Le record précédent appartenait à Mike Gartner, qui avait signé un chrono de 13,386 secondes en 1996. Interrogé au sujet de la marque de Gartner, Larkin a demandé s'il était né lorsque Gartner a établi cette marque. En fait, Larkin a vu le jour en juillet 1996, quelques mois après l'exploit de Gartner, alors âgé de 36 ans.

«Oui, j'ai vu ça un peu plus tard, a-t-il déclaré. C'est fou.»

Le bagarreur John Scott, qui participe au match des étoiles grâce au vote des partisans, a reçu une ovation debout avant de prendre part au concours du tir le plus puissant. Le joueur appartenant au Canadien a enregistré un tir frappé à 96 milles à l'heure (154,49 km/h).

C'est toutefois le favori de la foule, Shea Weber, qui a époustouflé les amateurs grâce à la puissance de son tir. Le capitaine des Predators a fait scintiller le radar à 108,3 milles à l'heure (174,29 km/h).

Tavares, des Islanders de New York, a remporté l'épreuve de précision en 12,2 secondes tandis que l'Ouest a eu le dessus lors de la course à relais. L'Est a mis le point final à la soirée en gagnant l'épreuve des tirs de barrage.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer