Don Cherry se porte à la défense de Dennis Wideman

Don Cherry... (Photo Darryl Dyck, PC)

Agrandir

Don Cherry

Photo Darryl Dyck, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Vancouver

Don Cherry dit croire que le défenseur Dennis Wideman des Flames de Calgary était «étourdi» des suites d'une mise en échec quelques instants plus tôt lorsqu'il est entré en collision avec un juge de lignes.

Wideman s'est relevé après avoir été frappé sur la bande pendant la deuxième période du match de mercredi contre les Predators de Nashville et il a ensuite percuté le juge de lignes Don Henderson en retournant à son banc. Il a expliqué qu'il ressentait des douleurs, qu'il cherchait seulement à quitter la surface de jeu et qu'il n'a pu éviter Henderson.

Wideman s'est excusé auprès de Henderson, mais la LNH l'a suspendu pour une période indéterminée en attendant d'être convoqué par le département des opérations hockey du circuit la semaine prochaine.

S'exprimant à l'issue du match des meilleurs espoirs de la LCH/LNH à Vancouver, jeudi soir, Cherry s'est porté à la défense de Wideman.

«Il était étourdi, a mentionné le controversé commentateur. C'était une dure mise en échec dans le coin. Il a levé les yeux et vu quelqu'un venant vers lui. Il a seulement réagi. Je ne pense pas qu'il savait que c'était le juge de lignes. Il a tout simplement vu quelqu'un venir vers lui.»

Cherry a ajouté que, même si à son avis l'incident n'était pas intentionnel, Wideman devra probablement rater quelques matchs après la pause du match des étoiles.

«C'est vraiment dommage. Il ratera probablement quelques matchs parce qu'on ne peut toucher un officiel, a dit Cherry. Il n'a jamais commis un geste semblable auparavant.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer