• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Petry et Fleischmann de retour, Smith-Pelly laissé de côté 

Petry et Fleischmann de retour, Smith-Pelly laissé de côté

Jeff Petry a raté le dernier match en raison... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Jeff Petry a raté le dernier match en raison d'une blessure au bas du corps qu'il traînait depuis quelque temps.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'arrière Jeff Petry reprendra le collier ce soir face aux dangereux Blackhawks de Chicago et ce, même s'il n'a pas participé à l'exercice facultatif de ce matin.

Rappelons que le vétéran défenseur a raté le dernier match en raison d'une blessure au bas du corps qu'il traînait depuis quelque temps et qui nécessitait qu'il prenne une pause.

Michel Therrien avait prévenu la veille qu'il pourrait s'agir d'une coïncidence, mais Devante Smith-Pelly sera laissé de côté face aux Hawks.‎ Mêlé à l'affaire Galchenyuk du week-end dernier, il avait patiné en compagnie du jeune centre, avec Lars Eller sur le flanc gauche, mais c'est Sven Andrighetto qui évoluera à droite sur cette unité.

Tomas Fleischmann ... (Photo Bernard Brault, archives La Presse) - image 2.0

Agrandir

Tomas Fleischmann 

Photo Bernard Brault, archives La Presse

De son côté, Tomas Fleischmann sera de retour à la gauche de David Desharnais après avoir été retranché lors des deux derniers matchs.   

«J'ai hâte de jouer, je suis bien reposé et prêt à recommencer à jouer comme je le faisais en début de saison, a indiqué le vétéran tchèque. ‎Le repos aide à retrouver sa rapidité. Je trouvais que notre trio jouait avec une certaine vitesse en début de saison, mais moins dernièrement. Il faut qu'on se concentre à bouger nos pieds davantage, à commencer par moi.»

«Il a besoin d'être dynamique pour avoir du succès», a renchéri Therrien à propos de Fleischmann. 

Le capitaine Max Pacioretty, qui avait raté l'entraînement de mercredi afin de recevoir des traitements, était de retour parmi les siens à l'entraînement matinal.

Outre Petry, quatre autres joueurs se sont prévalus du choix de ne pas chausser les patins. Il s'agit de Desharnais, P.K. Subban, Torrey Mitchell et Paul Byron.

En revanche, l'ailier Dale Weise, qui se remet d'une blessure au pouce droit, a accompagné ses coéquipiers à l'entraînement matinal. Weise n'est pas encore prêt à reprendre le collier, mais le fait qu'il soit en mesure de rejoindre ses coéquipiers est une belle étape dans sa progression. Il pourrait très bien être du prochain voyage de l'équipe.

Plus tôt en matinée, Carey Price a patiné en compagnie du thérapeute Graham Rynbend pour une quatrième journée de suite. Le défenseur Tom Gilbert, qui est blessé au bas du corps, était lui aussi sur la glace.

Apprendre à relaxer

Les Hawks sont en quête d'une neuvième victoire de suite alors que le Tricolore, lui, tentera au cours des prochains jours - face aux Hawks deux fois puis contre les Blues de St-Louis - de redresser la barque, ayant remporté seulement cinq de ses 19 derniers matchs. 

Pour ce faire, Michel Therrien a mis l'accent, au cours des derniers jours, sur une offensive qui converge davantage vers le filet. Il doit aussi retrouver chez ses hommes davantage de cette vitesse et de cette bonne exécution avec la rondelle qui a fait son succès en début de saison.

«La plupart du temps on a plusieurs chances de marquer, mais on semble un peu tendus autour du filet quand les gars n'arrivent pas à marquer, a observé le coach. On a des chances, on a des lancers, on a beaucoup de temps de possession - on s'est grandement amélioré à ce niveau-là - mais ça prend des résultats au bout du compte. Les gars doivent apprendre à relaxer... sans qu'ils se mettent à penser que tout sera facile.»

Pour leur part, les hommes de Joel Quenneville, en plus de leur force de frappe traditionnelle basée autour des Toews, Kane, Hossa et Keith, comptent cette année sur les services du jeune Russe Artemi Panarin, qui pour l'instant est le favori pour remporter le trophée Calder. 

La recrue de 24 ans a récolté 15 buts et 39 points en 45 matchs jusqu'ici.

«J'ai joué quelques matchs avec lui au sein de l'équipe nationale et c'est un gars qui a de très bonnes mains, qui a une bonne vision du jeu, qui est intelligent et rapide, a décrit le défenseur Alexei Emelin. Même s'il est petit, il est difficile à affronter.»

Les trios

AGCAD
PaciorettyPlekanecGallagher
EllerGalchenyukAndrighetto
FleischmannDesharnaisByron
CarrMitchellFlynn

En défense

DGDD
MarkovSubban
BeaulieuPetry
EmelinBarberio

Devant le filet

G
Condon
Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer