«Scherbak doit développer davantage de puissance»

Nikita Scherbak... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Nikita Scherbak

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Nikita Scherbak est-il prêt pour la Ligue nationale? La question devrait alimenter bon nombre de discussions d'amateurs du Canadien au cours de l'été. Et ces discussions seront nourries toute la semaine, avec l'ouverture dimanche matin du camp de développement du CH, à Brossard.

Marc Bergevin a souvent mentionné que le premier choix de l'équipe en 2014 aurait sa chance d'obtenir un poste. Quand on étudie l'état des forces chez le Tricolore, il est clair qu'un ajout de punch à l'attaque ne ferait pas de tort. Et avec 82 points en 65 matchs dans la Ligue junior de l'Ouest l'an dernier, Scherbak a un flair offensif certain.

Dans le contexte montréalais, l'idée de voir Scherbak faire le saut des rangs juniors à la Ligue nationale peut paraître farfelue. Chez le Canadien, Alex Galchenyuk est le seul joueur à avoir grimpé aussi rapidement les échelons depuis Guillaume Latendresse, avec les résultats que l'on connaît dans le cas du Québécois.

Ce n'est peut-être pas fréquent à Montréal, mais, chaque année, il y a toujours quelques cas de joueurs qui atterrissent dans la LNH, à 19 ans, en provenance du circuit junior canadien (on ne parle évidemment pas des talents exceptionnels comme Aaron Ekblad, Nathan MacKinnon ou Seth Jones, qui le font dès l'âge de 18 ans).

La saison dernière, les attaquants Curtis Lazar (Ottawa), Bo Horvat (Vancouver) et André Burakovsky (Washington) l'ont fait, avec un succès relatif. Mirco Müller l'a aussi fait à San Jose et, tiens donc, il venait de terminer son stage junior avec les Silvertips d'Everett, là où Scherbak a joué la saison dernière.

« Il y a moyen de faire des comparaisons, même si Mirco est un défenseur, a expliqué à La Presse le directeur général des Silvertips, Garry Davidson. Mirco était physiquement en avance sur Nikita quand il a fait le saut. Aussi, Mirco était très fort défensivement, sans la rondelle. Nikita doit apprendre cet aspect.

« Je ne connais pas la profondeur du Canadien, mais il finira par y trouver sa place. »

Une chose est sûre, Scherbak devrait passer chez les pros cette saison, que ce soit à Montréal ou à Terre-Neuve. « On aborde l'avenir en supposant qu'il ne sera pas de retour », a souligné Davidson.

Un joueur plus complet

Le talent offensif de Scherbak n'a jamais laissé de doute. Dès sa première saison dans la Ligue de l'Ouest, il amassait 78 points en 65 matchs. L'idée était d'en faire un joueur plus complet, et Davidson croit qu'il a accompli sa mission.

« Notre entraîneur-chef [Kevin Constantine] a trouvé qu'il était un de nos trois joueurs s'étant le plus améliorés, a poursuivi Davidson. »

«Il n'a pas fini son développement, mais il va dans la bonne direction, car il a appris à mieux jouer défensivement, il comprend mieux ses responsabilités, il se place davantage dans les lignes de tir. Aussi, il avait pris de mauvais plis dans le hockey mineur qui n'allaient pas fonctionner ici.»

Garry Davidson,
directeur général des Silvertips

« Maintenant, il doit générer davantage de puissance, surtout pour jouer contre des adultes, poursuit le directeur général. Il doit se développer physiquement en général, tout en faisant attention pour ne pas devenir trop trapu. »

Évidemment, ce n'est pas à ce camp de développement qu'il gagnera son poste. Pas plus que Daniel Carr, Sven Andrighetto ou Charles Hudon. Comme Bergevin l'a lui-même rappelé, Scherbak affrontera des joueurs de son âge cette semaine. Rien de plus normal s'il ressort du lot pendant les matchs intraéquipe qui auront lieu mardi, mercredi et jeudi.

Mais en montrant de l'ardeur au travail et de bons réflexes défensifs, et en arrivant avec une meilleure musculature, il pourrait donner à réfléchir à la direction de l'équipe en attendant le camp avec les « grands ».

Horaire du jour

Entraînement de 10 h 45 à midi, en simultané sur les deux patinoires du Complexe sportif Bell de Brossard. Les séances seront ouvertes au public, comme ce sera le cas toute la semaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer