Brandon Saad fait maintenant partie du noyau des Hawks

Âgé de 22 ans, Brandon Saad n'avait pas encore... (Photo Charles Rex Arbogast, AP)

Agrandir

Âgé de 22 ans, Brandon Saad n'avait pas encore été repêché quand les Blackhawks de Chicago ont remporté la Coupe Stanley en 2010. Depuis, il est passé de joueur de soutien à joueur-clé de l'organisation.

Photo Charles Rex Arbogast, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Whyno
La Presse Canadienne
Tampa

Brandon Saad, qui a grandi à Pittsburgh, admirait Mario Lemieux et Jaromir Jagr. Mais ce qui fait bien rire son coéquipier des Blackhawks de Chicago Jonathan Toews, c'est qu'il est suffisamment jeune pour avoir aussi idolâtré Sidney Crosby et Evgeni Malkin.

Aussi absurde que cela puisse paraître, Saad n'était pas encore né quand Lemieux et Jagr ont gagné des coupes Stanley consécutives et il était à l'adolescence quand Crosby et Malkin ont participé à deux finales d'affilée. Il n'avait pas encore été repêché quand les Blackhawks ont remporté la coupe en 2010. Depuis, il est passé de joueur de soutien à joueur-clé de l'organisation.

«Quand il est arrivé dans le circuit, il en donnait plus à chaque soir, a déclaré Toews après que Saad eut marqué le but gagnant du quatrième match, mercredi soir. Il prenait plus de responsabilités. Il n'a pas cessé de le faire. Je pense qu'il veut toujours plus de responsabilités, qu'il veut devenir l'un des meilleurs joueurs.»

Le noyau des Hawks dans cette séquence remplie de succès est composé de Toews, Patrick Kane, Duncan Keith, Brent Seabrook, Marian Hossa et Niklas Hjalmarsson. Ces joueurs ont tous gagné la coupe deux fois et participent à leur troisième finale en six ans.

Il y a trois ans, contre les Bruins de Boston, Saad faisait partie d'un groupe de jeunes joueurs de soutien, qui comprenait également Andrew Shaw et Marcus Kruger. Le plus jeune joueur de cette édition championne des Hawks complète maintenant le premier trio de l'équipe, et il pourrait bien alimenter les mêmes discussions que Toews et Kane bientôt.

«Quand je l'ai vu pour la première fois cette saison, je ne savais pas qu'il était aussi bon, a déclaré Brad Richards. Mais il est encore meilleur maintenant qu'il ne l'était en septembre. Il grandit, il prend confiance. Il est tellement puissant. Je n'ai jamais vu un jeune joueur aussi en contrôle de ses émotions.»

Le développement de Saad s'inscrit dans la tradition actuelle des Blackhawks. L'entraîneur-chef, Joel Quenneville, compte sur les Toews, Kane et Keith pour montrer le chemin aux Saad, Shaw et Teuvo Teravainen.

«C'est à cause du capitaine, dit Saad en pointant vers le casier de Toews, juste à côté du sien. Vous apprenez beaucoup à regarder la façon dont il joue. Personne n'est aussi passionné que lui. C'est un joueur spécial.»

Saad n'a que 22 ans: son apprentissage n'est donc pas complété. Même s'il deviendra joueur autonome avec compensation et que 29 autres équipes voudraient bien l'acquérir, il ne bougera pas de Chicago. Le directeur général de l'équipe, Stan Bowman, a démontré une très grande habileté à naviguer dans les eaux troubles du plafond salarial et à faire les choix difficiles en cours de route. Le prochain contrat de Saad pourrait sortir quelqu'un comme Bryan Bickell ou Patrick Sharp de Chicago, mais c'est la réalité d'un monde où il y a un plafond salarial.

En attendant de se soucier de l'avenir, Saad contribue présentement. Son but vainqueur de mercredi pour créer l'égalité 2-2 dans la série face au Lightning de Tampa Bay était toute une démonstration de concentration, de puissance et de talent. Sa capacité à générer de l'attaque permet à Quenneville de pouvoir séparer Toews et Kane.

«Il s'est amélioré avec les années, a indiqué Keith. Il a connu d'excellentes séries l'an dernier et c'est une pièce importante de l'équipe cette année. (...) Nous avons besoin qu'il continue à bien faire de la sorte.»

Le cinquième match sera disputé samedi, à Tampa.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer