Pas de pression pour Devante Smith-Pelly

Devante Smith-Pelly (21) a inscrit son premier but... (Photo Robert Mayer, USA Today)

Agrandir

Devante Smith-Pelly (21) a inscrit son premier but dans l'uniforme du Canadien, dimanche soir en Floride.

Photo Robert Mayer, USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sunrise) Ça aura pris 18 matchs, mais Devante Smith-Pelly a enfin réussi à marquer un premier but avec le Canadien.

L'événement est un peu passé inaperçu, dimanche soir à Sunrise, puisque Max Pacioretty venait de subir la blessure que l'on sait en début de soirée. Pour Smith-Pelly, qui a en plus commencé le match à bord du premier trio, ce premier but pourrait enfin lui permettre de retrouver ses repères.

Mais l'ancien des Ducks d'Anaheim ne voit pas les choses de cette façon.

«Je ne ressens pas vraiment de pression pour marquer des buts, a-t-il expliqué au terme du match de dimanche soir en Floride. Je crois que je dois avant tout m'assurer de jouer mon style de jeu. C'est de toute évidence très positif de pouvoir obtenir un but, mais je ne pense pas trop à ça.»

Smith-Pelly, qui se dit de plus en plus à l'aise avec le système du Canadien, n'a pas été surpris de se retrouver dans le premier trio pour amorcer la rencontre, même si cette décision de l'entraîneur Michel Therrien avait de quoi étonner.

«C'est bien de voir qu'on me fait confiance, a ajouté l'attaquant. C'est bien de voir que le personnel d'entraîneurs croit en ma capacité de pouvoir jouer avec des joueurs de talent. J'essaie seulement de contribuer aux succès de l'équipe. J'ai déjà joué avec des gars de talent auparavant, comme Ryan Getzlaf ou Ryan Kesler, j'ai joué avec des joueurs de talent aussi au hockey junior. Alors ce n'est pas une première pour moi, et ce n'est pas trop important pour moi non plus.»

Avec Pacioretty qui pourrait s'absenter quelque temps, on peut présumer que le rôle de Devante Smith-Pelly deviendra plus important au cours des prochains jours. Après tout, la direction du club a déjà admis l'avoir obtenu en prévision des séries éliminatoires.

«J'espère que Max ne sera pas absent très longtemps, mais si ça arrive, on va devoir tenter de combler sa perte à plusieurs, a-t-il répondu. Ce ne sera pas à un seul gars ou à deux gars de prendre le relais, mais ce sera aux 20 gars de pousser dans la même direction et de fournir un effort supplémentaire.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer