• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Cody Franson et Mike Santorelli échangés aux Prédateurs 

Cody Franson et Mike Santorelli échangés aux Prédateurs

Cody Franson... (PHOTO TOM SZCZERBOWSKI, ARCHIVES USA TODAY)

Agrandir

Cody Franson

PHOTO TOM SZCZERBOWSKI, ARCHIVES USA TODAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Stephen Whyno
La Presse Canadienne
TORONTO

La période de reconstruction des Maple Leafs de Toronto est officiellement lancée.

La formation torontoise, qui ne compte que deux victoires en 19 matchs depuis le début de l'année 2015, a échangé le défenseur Cody Franson et l'attaquant Mike Santorelli aux Predators de Nashville en retour d'un choix de premier tour en 2015, du centre Olli Jokinen et de l'espoir Brendan Leipsic.

«Nous pensons avoir acquis de bons éléments, a déclaré le directeur général des Maple Leafs, Dave Nonis, lors d'une conférence téléphonique dimanche. Nous pensions que le temps était venu d'agir.»

Franson et Santorelli étaient susceptibles de devenir joueurs autonomes sans compensation, et selon Nonis, les négociations avec les deux joueurs ne laissaient pas entrevoir la possibilité d'en venir à une entente.

«Il était question de deux joueurs qui allaient devenir joueurs autonomes sans compensation, a rappelé Nonis, et nous avions le sentiment que nous ne pouvions prendre le risque de ne rien obtenir en retour dans l'éventualité où nous aurions été incapables de nous entendre avec eux. Il était important d'obtenir des actifs en retour.»

Franson se voulait la meilleure monnaie d'échange des Maple Leafs à une quinzaine de jours de la date limite des transactions.

En 55 matchs cette saison, Franson totalise six buts et 26 passes, pour un total de 32 points, ce qui le place à égalité au 18e rang dans la LNH parmi les défenseurs.

«Ça fait partie de la business, avait mentionné Franson plus tôt cette semaine. En fin de compte, ce sont les chiffres qui parlent et l'équipe fera les choix qu'elle jugera nécessaires pour l'aider à s'améliorer.»

Quant à Santorelli, un attaquant polyvalent âgé de 29 ans, il était peu probable qu'il soit de retour à Toronto la saison prochaine.

«En toute honnêteté, je pense que mon jeu s'est amélioré depuis l'an dernier, avait mentionné Santorelli la semaine dernière. L'an dernier a été une saison qui m'a permis de rebondir et je pense que j'ai continué dans la même direction et que je suis devenu meilleur. Mon objectif est de toujours m'améliorer.»

Daniel Winnik et David Booth sont deux autres joueurs de la formation torontoise dont les contrats viendront à échéance à la conclusion du calendrier régulier, et qui pourraient se retrouver sous d'autres cieux d'ici le 2 mars. Jokinen, un vétéran de 36 ans, pourrait n'être que de passage avec l'équipe et faire également partie d'une autre transaction.

En Leipsic, qui n'est âgé que de 20 ans, les Maple Leafs ont mis la main sur un joueur sélectionné au troisième tour en 2012. En 47 rencontres avec les Admirals de Milwaukee, dans la Ligue américaine, Leipsic a inscrit sept buts et ajouté 28 passes. Il a écopé 16 minutes de punition et affiche un différentiel de plus-2.

Ancien porte-couleurs des Winterhawks de Portland, dans la Ligue junior de l'Ouest, Leipsic a récolté 120 points en 2012-13, dont 49 buts, et 91 points la saison suivante.

Puisque les Predators trônent au sommet du classement général du circuit Bettman cette saison, le choix que les Maple Leafs obtiendront devrait se situer vers la fin de la première ronde, selon le rendement des Predators lors des prochaines séries éliminatoires.

Le directeur général des Predators, David Poile, ne voulait pas attendre à la date butoir des transactions avant de préparer son équipe pour négocier la dernière étape.

«En vue du sprint final vers les séries éliminatoires de 2015, notre objectif était d'ajouter un vétéran défenseur pouvant évoluer dans toutes les situations et un attaquant ayant fait ses preuves, et qui peut jouer sur différentes unités en fonction du contexte, a déclaré Poile, dans un communiqué.

«Nous sommes chanceux d'avoir pu atteindre ces objectifs dans le même échange, avec des joueurs qui sont au sommet de leur carrière plus de deux semaines avant la date limite des transactions, afin de leur permettre de contribuer à notre équipe et de se familiariser avec leurs nouveaux coéquipiers», a ajouté Poile.

Selon ce dernier, Franson apportera aux Predators taille, talent offensif et la capacité de jouer dans toutes les situations.

«Il est l'élément idéal pour compléter notre unité défensive et nous donner huit défenseurs ayant fait leurs preuves dans la LNH.

Quant à Santorelli, Poile voit en lui un attaquant rapide, pouvant exceller dans le cercle des mises en jeu et jouer au centre ou à la position d'ailier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer