Price prêt à reprendre le collier

Carey Price a arrêté Patrik Elias en échappée... (Photo Andrew Weber, USA TODAY)

Agrandir

Carey Price a arrêté Patrik Elias en échappée dimanche au match des étoiles.

Photo Andrew Weber, USA TODAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Columbus) Avant de mettre le cap sur Columbus, Carey Price avait rappelé combien le match des étoiles ne représentait pas un grand risque pour son état de santé. Il avait bien raison.

Le gardien du Canadien n'aura joué que pendant 20 minutes, comme les autres gardiens, et il aura passé le reste du match au banc de son équipe à s'amuser avec des fans et à prendre des photos.

Bref, pas une soirée particulièrement éprouvante pour lui.

«On vient ici pour s'amuser et pour profiter de la fin de semaine, a rappelé Price dans le vestiaire. J'ai accordé quatre buts lors de mon tour devant le filet, et je suis assez content de ce résultat...»

Du banc, Price a très bien vu Marc-André Fleury, son coéquipier d'un soir, se faire traverser comme s'il n'y avait pas de lendemain. «Mais vous le connaissez, il a trouvé le moyen de trouver ça drôle... On est ici pour avoir du plaisir et ce n'était pas si pire. Les joueurs ont donné un bon spectacle.»

Vers les séries

Le spectacle est maintenant terminé, et pour Carey Price, comme pour tous les autres, il est déjà temps de reprendre le boulot. Le gardien du Canadien doit d'ailleurs quitter Columbus ce matin afin d'arriver plus tard à Montréal pour prendre part à l'entraînement du Canadien, en après-midi à Brossard.

Le Canadien a trois matchs à l'horaire cette semaine, dont celui de demain soir au Centre Bell contre les Stars de Dallas.

Avant la pause des étoiles, le Canadien avait remporté ses 2 derniers matchs et 7 de ses 10 derniers matchs. Avec ses 61 points, l'équipe arrive au troisième rang de sa division.

«Nous entamons maintenant la portion du calendrier où nous devons faire une poussée en vue des séries, a constaté Price. Notre but, c'est de participer à la danse. Ce qu'il faut faire, c'est de conserver cette constance jusqu'à la fin de la saison.»

Hier soir, le Canadien a rappelé de son club-école d'Hamilton l'attaquant Christian Thomas, ce qui laisse croire que l'attaquant Pierre-Alexandre Parenteau n'est peut-être pas complètement remis de sa commotion cérébrale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer