Connor McDavid fait déjà jaser à Buffalo

Connor McDavid devrait être le premier choix au... (Photo PC)

Agrandir

Connor McDavid devrait être le premier choix au prochain repêchage de la Ligue nationale.

Photo PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Buffalo) Connor McDavid est un sujet de conversation assez populaire dans les gradins du First Niagara Center à Buffalo. Mais dans le vestiaire des Sabres, il s'agit d'un sujet un peu moins populaire.

Le problème, c'est que les Sabres sont pris pour en parler. Souvent. Avec ce début de saison médiocre, les voici parmi les favoris à la loterie McDavid, ce joueur de premier plan qui, dit-on, a le potentiel pour relancer un club à lui seul, et qui devrait être le premier choix au prochain repêchage de la Ligue nationale.

Les Sabres ne peuvent y échapper. Dans les gradins, des chandails du club frappés au nom de McDavid sont déjà visibles, même si le repêchage est encore bien loin.

«Nous, on n'en parle pas, c'est le genre de chose qui est avant tout pour la direction de l'équipe», a résumé le capitaine Brian Gionta. Qui n'a visiblement pas le goût de parler de Connor McDavid. Ni aujourd'hui ni demain.

Sauf que les joueurs des Sabres ne peuvent y échapper.

«Les gars, on fait des blagues avec ça, affirme l'attaquant québécois Nicolas Deslauriers. Quand on va participer à des tournois de golf par ici, on voit des gens qui arrivent avec des chandails de McDavid... c'est quelque chose qu'on ne peut pas contrôler.»

Même s'ils peuvent bien faire des blagues sur le sujet, les joueurs des Sabres, dont Deslauriers, reconnaissent que ce n'est pas facile de voir ces maillots McDavid dans le paysage.

«C'est frustrant quand tu vois autant de chandails avec son nom dessus... Nous, on essaie de jouer à notre meilleur et de gagner des matchs. On ne veut pas finir au dernier rang du classement de la LNH.»

Le mauvais départ des Sabres laisse pourtant croire que l'arrivée de Connor McDavid est une possibilité, surtout si l'équipe ne parvient pas à marquer des buts plus souvent.

Les joueurs des Sabres sont bien conscients de leurs problèmes offensifs depuis le début octobre, et ils tentent d'y trouver des solutions.

«Il faut trouver une façon de lancer au filet plus souvent, et il faut être en mesure de connaître de meilleurs départs lors de nos matchs, a résumé l'entraîneur Ted Nolan avant le match d'hier soir face au Canadien. Il faut jouer mieux que ça offensivement.»

Les problèmes offensifs des Sabres ressemblent étrangement à ceux du Canadien. Sauf qu'à Montréal, on ne parle pas de Connor McDavid.

Pas encore, du moins.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer