La sécurité renforcée au Centre Bell

Il est suggéré aux spectateurs de se présenter... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

Il est suggéré aux spectateurs de se présenter plus tôt au domicile du CH, puisque l'admission pourrait y être plus lente.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dans la foulée des attentats perpétrés à Saint-Jean-sur-Richelieu et à Ottawa, cette semaine, les mesures de sécurité seront dorénavant renforcées au Centre Bell. C'est ce que le Canadien a annoncé hier dans un courriel envoyé à ses détenteurs d'abonnements.

L'équipe annonce donc «des mesures de contrôle accrues à toutes les entrées du Centre Bell», notamment une fouille systématique, tout en précisant qu'il sera impossible pour tout spectateur qui sort de l'amphithéâtre d'y être réadmis. Les fumeurs, par exemple, ne pourront donc plus sortir sur le trottoir le temps de griller une cigarette.

Par ailleurs, on précise aussi que la politique des sacs sera appliquée «à la lettre». Cette politique stipule «qu'aucun sac à dos ou article plus grand qu'une mallette ne sera accepté au Centre Bell et il n'y aura aucune possibilité de laisser des effets en consigne».

«C'est une question de prévention», rappelle le vice-président principal aux communications du Canadien, Donald Beauchamp.

Il est suggéré aux spectateurs de se présenter plus tôt au domicile du CH, puisque l'admission pourrait y être plus lente.

Déjà, hier soir, les nouvelles mesures de sécurité étaient en vigueur au Centre Bell pour le match de basketball entre les Raptors de Toronto et les Knicks de New York. Les fouilles et le contrôle de tous les sacs ont amené plusieurs spectateurs à patienter de longues minutes avant d'accéder à leur siège, souvent après le début du match.

Des superviseurs ont expliqué que la sécurité avait déjà été accrue au début de la saison du Canadien, en ce qui concerne les fouilles notamment, mais que les récents événements avaient entraîné une application plus stricte de certaines règles.

«Tout le personnel a été avisé qu'il n'y aurait plus aucun passe-droit, quelles que soient les circonstances, a noté un de ces superviseurs. Les fumeurs ne pourront plus sortir, c'est vrai, tout comme les gens qui ont les billets de leurs invités et voudraient les leur remettre à l'extérieur.»

Et même si le personnel était déjà nombreux hier, il devrait y avoir encore plus de préposés à la sécurité ce soir pour le match du Canadien.

Montréal, Ottawa et Toronto s'unissent

Par ailleurs, le Canadien, les Sénateurs d'Ottawa et les Maple Leafs de Toronto mettront de côté leur rivalité ce soir, le temps de rendre hommage aux deux soldats de l'armée canadienne tués cette semaine.

Les trois équipes jouent à domicile et salueront, au même moment, les deux victimes des attentats des derniers jours.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Canadien-Rangers: retrouvailles sans amertume

    Hockey

    Canadien-Rangers: retrouvailles sans amertume

    Malgré une élimination décevante le printemps dernier, malgré la blessure de Carey Price, malgré les mauvais coups pendant les séries, les joueurs du... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer