Therrien: «White est mieux de comprendre»

«On menait 4-2, tout était sous contrôle, et... (Photo : Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

«On menait 4-2, tout était sous contrôle, et l'indiscipline d'un certain individu nous a mis dans le pétrin, fulminait Michel Therrien après la rencontre. Ça fait trois fois que ça arrive. La première fois, j'ai discuté avec lui. La deuxième, je lui envoyé un message. La troisième... il est mieux de comprendre.»

Photo : Bernard Brault, La Presse

Partager

(Buffalo) On a vu du hockey durant 59:58. Mais c'est en jouant au rugby devant le filet de Peter Budaj que les Sabres de Buffalo ont réussi à créer l'égalité face au Canadien avec seulement 1,9 seconde à faire au match.

Thomas Vanek a en effet marqué son deuxième but de la soirée en profitant d'une mêlée avant que Jason Pominville ne procure une victoire de 5-4 aux Sabres en tirs de barrage.

>>> Le match Canadien-Sabres en images

Tout cela ne serait pas arrivé si Ryan White n'avait pas redonné espoir aux locaux en écopant d'une autre punition stupide en troisième période.

«On menait 4-2, tout était sous contrôle, et l'indiscipline d'un certain individu nous a mis dans le pétrin, fulminait Michel Therrien après la rencontre. Ça fait trois fois que ça arrive. La première fois, j'ai discuté avec lui. La deuxième, je lui envoyé un message. La troisième... il est mieux de comprendre.»

L'attaquant de 23 ans avait réintégré la formation après que l'entraîneur eut donné congé à Travis Moen, officiellement blessé au bas du corps mais qui, dans les faits, était apte à jouer.

«On pensait que c'était le bon moment pour réinsérer Ryan White, a expliqué Therrien. Ça n'a pas été ma meilleure décision.»

White, pour sa part, était contrit d'avoir répété la même bourde que le 30 janvier face aux Sénateurs à Ottawa. Il s'est rué sur Steve Ott et sa double mineure a mené au premier but de la soirée de Vanek.

«Je me retrouve dans la même situation où je fais mal à l'équipe, a reconnu White. J'ai fait un jeu égoïste parce que j'ai répliqué à un coup bas d'Ott. J'ai encore réagi de la mauvaise façon et ça a coûté des points à mon équipe.»

Trois avances perdues

Le Tricolore croyait avoir passé le K.-O. à un adversaire chancelant après que P.K. Subban eut donné les devants aux siens en toute fin de deuxième période et que Tomas Plekanec eut renchéri après seulement 35 secondes de jeu en troisième.

Mais non, il fallait continuer de se compliquer la vie!

Déjà que par deux fois, le Tricolore n'avait pas été en mesure de protéger des avances durant plus de 35 secondes...

Le Canadien avait perdu la veille contre les Bruins malgré l'excellente sortie de Carey Price et d'aucuns croyaient qu'il serait de retour face aux Sabres. Therrien a toutefois fait confiance à Peter Budaj, qui a stoppé 36 des 40 lancers dirigés contre lui.

«Ce n'est pas de sa faute si l'on a perdu, loin de là, a indiqué l'entraîneur. Le calendrier écourté condense beaucoup les matchs et il faut utiliser tout notre personnel.»

Budaj a été chancelant en quelques occasions, surtout au premier tiers, mais il a fait quelques gros arrêts en début de deuxième qui ont empêché les locaux de prendre les devants.

L'ÉVALUATION DE PIERRE LADOUCEUR

No. Joueur Note Commentaires
8 Brandon Prust 7,3 A préparé le but de Gallagher avec une belle passe et du travail intense. A également excellé en désavantage.
14 Tomas Plekanec 8,2 Toujours premier à la rondelle, brillant à court de deux hommes, cinq tirs cadrés pour deux buts.
17 Rene Bourque 7,8 A préparé le premier but de Plekanec, a bloqué un gros tir en désavantage, huit tirs (7 cadrés).
20 Colby Armstrong 6,4 Mis à part son travail en désavantage et quelques bonnes présences, ne provoque pas beaucoup de choses.
21 Brian Gionta 6,9 On n'a pas aimé son revirement en fin de 2e période et sa mauvaise punition. Malgré a fait des efforts constants.
26 Josh Gorges 7,5 Du courage après avoir retraité au vestiaire en première, le meilleur arrière en désavantage.
27 Alex Galchenyuk 7,0 Dans un rôle discret a été responsable dans son territoire, a marqué en fusillade, de bons flashes en attaque.
51 David Desharnais 6,5 Victime d'un revirement sur le but de Ott. N'a pas été en mesure de provoquer des choses en zone offensive.
51 Ryan White 5,8 Encore une mauvaise infraction au mauvais moment, doit apprendre à contrôler son intensité.
55 Francis Bouillon 7,0 A joué plus de 20 minutes sans commettre d'erreur. D'une efficacité jumelée à une discrétion exemplaire.
61 Raphael Diaz 7,8 A sauvé un but avec une récupération derrière Budaj, excellent en désavantage, solide en défense, belles sorties.
67 Max Pacioretty 7,2 11 tirs, mais seulement deux cadrés, avec six lancers hors cible. Le plus intense de son trio dans les 3 zones.
72 Erik Cole 6,5 6 mises en échec, cela peut-être un signe qu'il n'avait pas souvent la rondelle. A dormi sur le but de Tyler Ennis.
73 Brendan Gallagher 7,0 A peu joué, mais a réussi à marquer grâce à son intensité dans sa poursuite de la rondelle.
74 Alexei Emelin 6,9 Mauvaise prise de décision sur le but d'Ennis, trop de passes ratées, bonne surveillance en zone défensive.
76 P.K. Subban 7,4 A provoqué l'avantage de 2 hommes avec une belle protection de la rondelle. Se complique trop souvent la vie.
79 Andrei Markov 7,6 Quelle passe glissée sur le but de Subban, gagne souvent les petites bagarres contre les meilleurs attaquants.
81 Lars Eller 6,9 Du bon travail en désavantage, de bons efforts. Doit finir par compléter ses jeux.
30 Peter Budaj 7,5 Faible sur le premier but, victime de son petit gagbarit lors des mêlées, beaucoup de gros arrêts.
31 Carey Price----Gardien de réserve

Le héros du match: Tomas Plekanec

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Les démons du Canadien refont surface

    Hockey

    Les démons du Canadien refont surface

    Michel Therrien a soutenu que son équipe aurait mérité un meilleur sort. Or, elle avait déjà joué avec le feu avant que l'indiscipline de White ne la... »

  • François Gagnon

    White récidive

    Ryan White n'avait pas le droit de «gaspiller» la victoire du Canadien comme il l'a fait hier. À son retour au jeu après un purgatoire de trois... »

  • Canadien-Sabres: clavardage avec Pascal Leblanc

    Clavardages

    Canadien-Sabres: clavardage avec Pascal Leblanc

    Relisez notre clavardage du match opposant le Canadien aux Sabres de Buffalo. »

  • Ryan White reconnaît ses fautes

    Hockey

    Ryan White reconnaît ses fautes

    Ryan White reconnaît ses fautes et il les regrette. Mais il s'attend quand même à rater le match contre les Maple Leafs de Toronto, samedi soir, au... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer