Équipe Canada junior: Lawson Crouse fait belle impression

Lawson Crouse (en rouge) mesure six pieds, quatre... (Photo: PC)

Agrandir

Lawson Crouse (en rouge) mesure six pieds, quatre pouces et pèse 211 livres. Il excelle dans les deux sens de la patinoire.

Photo: PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Whyno
La Presse Canadienne
St-Catharines

Lawson Crouse jette un regard autour de lui, sur la patinoire, et sait qu'il se trouve en territoire qui ne lui est pas familier. Le plus jeune joueur au camp d'Équipe Canada junior n'a pas côtoyé beaucoup de ses nouveaux coéquipiers car il n'est âgé que de 17 ans.

Mais au sein d'une formation composée de joueurs plus âgés, dont une quinzaine qui ont 19 ans, Crouse fait partie du «contingent jeunesse» qui doit contribuer pour permettre au Canada de répondre aux attentes qui reposent sur l'équipe à titre de favorite devant ses supporters.

À l'exception de Connor McDavid, qui devrait être le premier choix du prochain encan amateur, Crouse est le seul autre joueur au camp admissible au repêchage de juin 2015, un détail qui ne l'intimide pas.

«Pour moi, il s'agit d'une nouvelle expérience, mais je pense que je tire le maximum de cette opportunité, estime Crouse. Le fait d'être imposant, physiquement, aide. Je suis plus gros, et je possède donc un certain avantage sur les joueurs qui sont plus petits.»

Crouse, qui mesure six pieds, quatre pouces et pèse 211 livres, excelle dans les deux sens de la patinoire, une qualité qui pourrait lui permettre de se tailler un poste parmi la formation de 22 joueurs. Alors que l'alignement du Canada comptera sur plusieurs joueurs talentueux et rapides, Crouse se fait une fierté d'exceller en défensive.

«J'ai compris qu'il n'y a pas que l'attaque et qu'il faut gérer les deux aspects du jeu, explique le hockeyeur ontarien. Je ne suis pas le type de joueur qui va amasser 100 points. Je vais faire tout en mon possible et contribuer partout sur la patinoire.»

Le printemps dernier, Crouse a mené la formation canadienne estivale des moins de 18 ans à la médaille d'or lors de la Coupe Ivan Hlinka, dominant l'équipe avec un total de six buts. Crouse avait aussi enfilé le but victorieux pour permettre au Canada de remporter la médaille de bronze lors du Championnat du monde des moins de 18 ans, en avril.

S'il se taille un poste avec Équipe Canada junior, Crouse réalise qu'il aura un rôle moins important au sein du deuxième groupe de six attaquants.

«Je pense que j'aurai à jouer le rôle de «joueur d'énergie', profiter de mes présences sur la patinoire si on me garde avec l'équipe et conserver une attitude positive sur le banc et dans le vestiaire», a-t-il déclaré.

Mais Crouse ne représente pas un élément sans importance avec Équipe Canada junior, surtout si l'on considère que les Canucks de Vancouver ne libéreront pas Bo Horvat et qu'il est peu probable que Curtis Lazar, des Sénateurs d'Ottawa, se joigne à la formation junior.

Crouse a impressionné l'entraîneur-chef Benoît Groulx lors d'un récent match de la série contre la Russie, à Kingston, et il continue de se faire valoir au camp d'entraînement.

«Il possède un physique imposant, et il sait comment jouer, a fait remarquer Groulx. Il est fort, physiquement, pour un joueur de 17 ans, il patine bien et il joue avec aplomb. Nous aimons ce qu'il apporte.»

Au fil des deux premières journées du camp d'entraînement au Meridian Centre de St. Catharines, Crouse a patiné en compagnie de Frédérik Gauthier, un espoir des Maple Leafs de Toronto, et de Jake Virtanen, qui appartient à l'organisation des Canucks de Vancouver.

Jusqu'à maintenant, Crouse n'a pas l'air d'un joueur plus jeune que ses coéquipiers, et incapable de les suivre.

«Il nous tient tête et il est vraiment à l'aise avec les gars, a constaté Virtanen. Il a beaucoup de maturité pour son âge. Sur la glace, il est imposant. Il peut donner des mises en échec et il possède un bon tir. Il a pas mal tout ce qu'il faut.»

«Il est ici parce qu'il est un bon joueur et il a une chance d'être sur cette équipe, a déclaré Groulx. Nous verrons comment il se comportera cette semaine. C'est certain qu'il fera face à un gros test contre la Russie», a-t-il ajouté, en faisant allusion au match hors-concours de vendredi contre la Russie.

Cette rencontre sera présentée au Centre Air Canada, à Toronto, et McDavid n'est pas supposé y participer, a fait savoir Groulx.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer