Une seule médaille pour les patineurs canadiens

Marianne St-Gelais a évité le blanchissage à l'équipe... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Marianne St-Gelais a évité le blanchissage à l'équipe canadienne en récoltant une médaille d'argent, samedi.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Coupe du monde de Montréal s'est conclue par une autre chute, celle de Marianne St-Gelais, dans le tout dernier virage de la finale du relais, alors qu'elle tentait de reprendre la deuxième place à sa rivale russe.

Des regrets? «Pas du tout», a tranché la double médaillée olympique, qui misait tout sur la médaille d'argent. «C'est ça, la game, on est rendues là. Si on veut s'améliorer, il faut qu'on pousse la note.»

Composée majoritairement de recrues, l'équipe canadienne a donc été limitée à une médaille, celle d'argent de Marianne St-Gelais au 500 mètres samedi. «Il n'y a personne qui est vraiment déçu», a assuré Charles Hamelin, privé de finale dans ses deux épreuves individuelles et victime d'une chute en qualifications du relais.

«Il y a beaucoup de jeunes qui ont fait de bonnes courses. Même si je n'ai pas eu de médaille, j'ai tiré beaucoup de points positifs de ma fin de semaine. (...) Ce n'est que partie remise pour les prochaines Coupes du monde en Asie.»

Le Canada avait été blanchi lors d'une Coupe du monde aux Pays-Bas à l'hiver 2007.

3
Nombre de finales individuelles pour les patineurs canadiens à Montréal (Marianne St-Gelais, Joanie Gervais et Yoan Gauthier).

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer