Décès de l'ex-patron de l'Agence antidopage russe

L'ancien directeur exécutif de l'Agence antidopage russe, Nikita... (Photo Alexander Zemlianichenko, archives AP)

Agrandir

L'ancien directeur exécutif de l'Agence antidopage russe, Nikita Kamaev.

Photo Alexander Zemlianichenko, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Moscou

L'ex-directeur exécutif de l'Agence russe antidopage, la RUSADA, est mort deux mois après avoir quitté son poste en plein scandale.

Au cours d'un entretien téléphonique avec l'Associated Press lundi, une porte-parole de la RUSADA a confirmé le décès de Nikita Kamaev, qui n'était âgé que de 52 ans.

L'ex-directeur général de la RUSADA Ramil Khabriev a déclaré à l'agence Tass que Kamaev aurait succombé à une «crise cardiaque foudroyante» chez lui après une sortie de ski de fond. Khabriev a ajouté qu'il n'avait jamais entendu parler que Kamev pouvait avoir des ennuis cardiaques.

Kamaev et Khabriev ont quitté la RUSADA en décembre, après que le ministre des Sports eut souhaité que l'agence antidopage russe mette en place de nouvelles réformes sous une nouvelle direction, un mois après que l'Agence mondiale antidopage (AMA) l'eut déclarée non conforme.

Une commission de l'AMA a accusé la RUSADA d'avoir camouflé des tests positifs d'athlètes russes, de les avoir prévenus de tests qui devaient être inopinés et d'avoir permis à des athlètes suspendus de prendre part à des compétitions.

Le décès de Kamaev est survenu moins de deux semaines après celui d'une autre figure marquante de la RUSADA, son fondateur Vyacheslav Sinev. Celui qui a quitté l'organisme en février 2010 est mort le 3 février selon la RUSADA, qui n'a pas donné plus de détails.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer