• Accueil > 
  • Sports 
  • > Une haltérophile médaillée d'or contrôlée positive 

Une haltérophile médaillée d'or contrôlée positive

L'haltérophile nigériane de 16 ans Chika Amalaha a... (Photo Andy Buchanan, AFP)

Agrandir

L'haltérophile nigériane de 16 ans Chika Amalaha a triomphé dans la catégorie des 53 kg, vendredi dernier, aux Jeux du Commonwealth.

Photo Andy Buchanan, AFP

Rob Harris
Associated Press
Glasgow, Écosse

Une haltérophile nigériane âgée de 16 ans a échoué un test antidopage après être devenue la plus jeune femme à gagner une médaille d'or dans la discipline aux Jeux du Commonwealth.

Chika Amalaha a été provisoirement suspendue des jeux après un contrôle positif aux diurétiques et à des agents masquants après avoir triomphé dans la catégorie des 53 kg, vendredi dernier.

L'échantillon «A» d'Amalaha contenait de l'amiloride et de l'hydrochlorothiazide, deux substances qui figurent sur la liste des produits interdits de l'Agence mondiale antidopage. Amalaha a demandé une contre-expertise de l'échantillon «B», qui s'effectuera à Londres mercredi.

Amalaha serait privée de sa médaille d'or si l'échantillon «B» est également positif.

Amalaha a établi des records des Jeux du Commonwealth dans sa catégorie de poids avec un total de 196 kg, améliorant la précédente marque de 188 kg.

Dika Toua de Papouasie-Nouvelle-Guinée a mérité la médaille d'argent et l'Indienne Santoshi Matsa a obtenu le bronze.




À découvrir sur LaPresse.ca

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer