É.-U.: un nouveau comprimé contre l'hépatite C autorisé

Harvoni est cher: de l'ordre de 94 500... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Harvoni est cher: de l'ordre de 94 500 dollars pour un traitement de douze semaines, soit 1125 dollars par comprimé.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Les autorités américaines ont autorisé vendredi le Harvoni, un comprimé à prendre quotidiennement pour soigner l'hépatite C, qui est plus facile à ingérer que les traitements traditionnels mais a un gros inconvénient: son prix élevé.

Ce comprimé, fabriqué par le groupe américain de biotechnologies basé en Californie Gilead Sciences, a réussi à soigner lors des tests jusqu'à 99% des patients sur une période de deux à trois mois seulement.

Mais Harvoni est cher: de l'ordre de 94 500 dollars pour un traitement de douze semaines, soit 1125 dollars par comprimé.

Il combine deux agents, le ledipasvir et le sofosbuvir, ce dernier ayant été précédemment approuvé par les autorités et mis sur le marché par Gilead sous le nom de Sovaldi.

Le Sovaldi avait déjà soulevé des critiques pour son prix élevé de 1000 dollars par comprimé, soit 84 000 dollars pour un traitement complet.

Le PDG de Gilead, John Martin, a indiqué que la société «travaillait pour assurer un accès large et rapide» à ce médicament.

«À la différence d'autres maladies chroniques graves, l'hépatite C peut se soigner, et Harvoni offre aux patients tout le potentiel pour se soigner en à peine huit semaines», a-t-il ajouté.

Harvoni est le premier traitement contre l'hépatite C qui ne nécessite pas d'être administré avec l'interferon ou le ribavirin, qui provoquent des effets secondaires importants comme des maux de tête, de la fatigue, des nausées.

Selon Edward Cox, un responsable de l'agence fédérale chargée des médicaments (FDA), ces nouveaux traitements changent la donne pour les patients atteints d'hépatite C.

«Désormais, les patients et professionnels de santé ont de multiples options de traitement, y compris une pilule combinée pour aider à simplifier les régimes de traitement», a-t-il dit.

Harvoni est le troisième médicament approuvé par la FDA cette dernière année contre l'hépatite C.

Causée par le virus VHC, l'hépatite C peut entraîner cirrhose ou cancer du foie. Entre 130 et 150 millions de personnes à travers la planète sont infectées par le VHC, qui tue près de 500 000 individus chaque année, selon l'Organisation mondiale de la Santé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer