L'an 2016 a été riche en découvertes archéologiques

Une ville mystérieuse a été découverte, près de... (Photo fournie par The Vlochos Archaeological Project)

Agrandir

Une ville mystérieuse a été découverte, près de Vlochos, à cinq heures au nord d'Athènes.

Photo fournie par The Vlochos Archaeological Project

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un tatou géant, une inondation légendaire, les premiers parents. Paléontologues et archéologues ont fait des découvertes passionnantes en 2016. Voici quelques fouilles qui ont mis au jour des secrets bien gardés du passé.

Une espèce de dinosaure qui avait probablement le... (Photo fournie par le Musée canadien de la nature) - image 1.0

Agrandir

Une espèce de dinosaure qui avait probablement le collet le plus extravagant du crétacé a été identifiée ce printemps au Montana.

Photo fournie par le Musée canadien de la nature

Les archéologues de l'Institut suédois d'Athènes, qui travaillent... (Photo fournie par The Vlochos Archaeological Project) - image 1.1

Agrandir

Les archéologues de l'Institut suédois d'Athènes, qui travaillent avec des collègues de la région pour les fouilles, ont découvert des fragments de vases

Photo fournie par The Vlochos Archaeological Project

Un collet hors du commun

Une espèce de dinosaure qui avait probablement le collet le plus extravagant du crétacé a été identifiée ce printemps au Montana par des paléontologues du Musée canadien de la nature. Le Spiclypeus shipporum avait un collet orné d'un nombre record de pics. Il a été découvert en 2005 par un physicien nucléaire à la retraite qui avait décidé d'acheter une propriété dans une région du Montana riche en fossiles afin de passer sa retraite à chasser les dinosaures. Des paléontologues canadiens ont été appelés pour identifier la bête, qui a vécu voilà 76 millions d'années.

Source : Michael Skrepnik, Musée canadien de la nature

Une ville mystérieuse

Des archéologues suédois et grecs ont mis au jour une ville où auraient vécu des milliers d'habitants dans l'Antiquité, dans une région qui était jusqu'à maintenant présumée pratiquement inhabitée à cette époque. Située au sommet d'une montagne voisine du village de Vlochos, à cinq heures au nord d'Athènes, cette ville couvrait une superficie de 40 hectares au IVe siècle avant Jésus-Christ, à un moment où cette région jouait un rôle important dans les guerres gréco-macédoniennes. Les archéologues de l'Institut suédois d'Athènes, qui travaillent avec des collègues de la région pour les fouilles, ont découvert des fragments de vases et les ruines de murs et entendent maintenant examiner le sous-sol à l'aide d'un radar.

Source : The Vlochos Archaeological Project

Un tatou de 1,5 tonne

Le glyptodon, un animal sud-américain, est le frère jumeau des tatous plutôt qu'un distant cousin, ont annoncé au début de l'année des chercheurs du Centre national de recherche scientifique français. D'une taille de trois mètres et pesant une tonne et demie, cet herbivore avait une boule à pics au bout de la queue. Des analyses génétiques ont montré que le glyptodon est une lignée éteinte, géante, de l'ancêtre direct des tatous d'aujourd'hui. Le glyptodon a vécu en Amérique du Sud jusqu'à l'arrivée des hommes, il y a 10 000 ans.

Source : CNRS

Les premiers parents

Les animaux prenaient soin de leur progéniture il y a 508 millions d'années, ont découvert des paléontologues ontariens et français. C'est la plus ancienne manifestation de ce comportement. Il s'agit d'une crevette de 10 cm, Waptia fieldensis, qui portait ses oeufs jusqu'à maturation à l'intérieur de sa carapace, pour les protéger. Le fossile, retrouvé dans les schistes de Burgess, en Colombie-Britannique, contenait 24 oeufs à différents stades de développement (en bleu sur la photo).

Source : CNRS, Musée royal de l'Ontario

4000 ans d'histoire chinoise

La première dynastie chinoise, Xia, a bel et bien existé, mais il y a un peu moins longtemps que prévu. Une équipe sino-américaine a annoncé l'été dernier la découverte de traces d'une immense inondation survenue il y a 4000 ans sur le cours du fleuve Jaune, où l'histoire chinoise place les Xia, qui n'ont pas laissé de documents ou de traces archéologiques. L'inondation a dévié le cours du fleuve, ce qui a probablement causé des inondations à répétition. Or, l'empereur Xia Yu est célèbre pour avoir réglé un problème d'inondations. L'histoire chinoise place les Xia voilà 5000 ans.

Source : Science, Wu Xinlong, Université de Pékin

La première mâchoire

La première mâchoire de l'histoire animale n'est pas apparue chez un requin primitif, mais chez son ancêtre, un poisson à carapace qui a vécu voilà 419 millions d'années. Cette avancée, annoncée à l'automne par une équipe sino-suédoise de paléontologues, découle de la découverte en 2012 et 2016 de deux fossiles dans la région du Yunnan, en Chine. L'espèce Qilinyu rostrata, qui atteignait une longueur de 20 cm, se nourrissait de plantes aquatiques des fonds de la mer qui recouvrait à cette époque l'Asie.

Source : Nature, Dinghua Yang, Académie chinoise des sciences




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer