Les ossements d'un chameau du 17e siècle découverts près de Vienne

L'origine du squelette ne fait pas de doute,... (PHOTO VETMEDUNI VIENNA/ALFRED GALIK, AFP)

Agrandir

L'origine du squelette ne fait pas de doute, selon le chercheur: il s'agissait d'une bête de somme utilisée par les Ottomans durant le siège de Vienne de 1683.

PHOTO VETMEDUNI VIENNA/ALFRED GALIK, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
VIENNE

Ni cheval, ni taureau, ni poisson d'avril: c'est bel et bien le squelette d'un chameau datant du 17e siècle que des archéologues ont découvert près de Vienne, a annoncé mercredi l'université de médecine vétérinaire de la capitale autrichienne.

Exhumés en 2006 à Tulln, près de Vienne, les ossements «ont d'abord été attribués à un grand cheval ou à du gros bétail», a indiqué l'archéo-zoologue Alfred Galik, dont les travaux ont été publiés mercredi dans la revue scientifique américaine Plos One.

Mais un examen plus approfondi a permis d'établir formellement qu'il s'agissait d'un chameau, ou plus précisément d'un hybride né d'un chameau et d'une femelle dromadaire, a-t-il souligné.

L'origine du squelette ne fait pas de doute, selon le chercheur: il s'agissait d'une bête de somme utilisée par les Ottomans durant le siège de Vienne de 1683. «Ces animaux étaient particulièrement adaptés pour un usage militaire», a noté M. Galik.

D'autres ossements de chameaux, remontant pour certains à l'époque romaine, ont été retrouvés à travers l'Europe, de la Belgique à la Serbie. Le squelette viennois a toutefois la particularité d'être complet, une rareté, car ces animaux étaient fréquemment dépecés pour être mangés, selon le chercheur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer