Les ossements d'un chameau du 17e siècle découverts près de Vienne

L'origine du squelette ne fait pas de doute,... (PHOTO VETMEDUNI VIENNA/ALFRED GALIK, AFP)

Agrandir

L'origine du squelette ne fait pas de doute, selon le chercheur: il s'agissait d'une bête de somme utilisée par les Ottomans durant le siège de Vienne de 1683.

PHOTO VETMEDUNI VIENNA/ALFRED GALIK, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
VIENNE

Ni cheval, ni taureau, ni poisson d'avril: c'est bel et bien le squelette d'un chameau datant du 17e siècle que des archéologues ont découvert près de Vienne, a annoncé mercredi l'université de médecine vétérinaire de la capitale autrichienne.

Exhumés en 2006 à Tulln, près de Vienne, les ossements «ont d'abord été attribués à un grand cheval ou à du gros bétail», a indiqué l'archéo-zoologue Alfred Galik, dont les travaux ont été publiés mercredi dans la revue scientifique américaine Plos One.

Mais un examen plus approfondi a permis d'établir formellement qu'il s'agissait d'un chameau, ou plus précisément d'un hybride né d'un chameau et d'une femelle dromadaire, a-t-il souligné.

L'origine du squelette ne fait pas de doute, selon le chercheur: il s'agissait d'une bête de somme utilisée par les Ottomans durant le siège de Vienne de 1683. «Ces animaux étaient particulièrement adaptés pour un usage militaire», a noté M. Galik.

D'autres ossements de chameaux, remontant pour certains à l'époque romaine, ont été retrouvés à travers l'Europe, de la Belgique à la Serbie. Le squelette viennois a toutefois la particularité d'être complet, une rareté, car ces animaux étaient fréquemment dépecés pour être mangés, selon le chercheur.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer