Nouvelle livraison à l'ISS de nourriture et d'équipements

Un vaisseau-cargo inhabité russe Progress, photographié en 2014.... (NASA via archives AP)

Agrandir

Un vaisseau-cargo inhabité russe Progress, photographié en 2014.

NASA via archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Moscou

Un vaisseau-cargo inhabité russe Progress, transportant de la nourriture et des équipements, s'est amarré « avec succès » vendredi à 8 h 30 GMT à la Station spatiale internationale (ISS), selon les autorités spatiales russes.

Le précédent vol d'un vaisseau-cargo Progress, en décembre, avait avorté très vite, l'engin s'étant consumé dans l'espace quelques minutes après son lancement. Des débris avaient été retrouvés en Sibérie.

Le Progress MS-05 arrivé vendredi avait été lancé mercredi du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan. Neuf minutes après, il s'était détaché « normalement » de son lanceur Soyouz, selon un communiqué.

Le vaisseau est chargé de 2,5 tonnes de matériel, dont des denrées alimentaires et des équipements scientifiques.

Jeudi, l'ISS avait déjà reçu 2,2 tonnes de vivres et d'équipements destinés à des expériences scientifiques. Elles ont été acheminées par une capsule non habitée Dragon lancée par l'entreprise américaine SpaceX avec sa fusée Falcon 9 du Centre spatial Kennedy en Floride dans le sud-est des États-Unis.

Parmi les vivres livrés figuraient deux boites de « macarons de l'espace » créés par le célèbre pâtissier français Pierre Hermé pour le 39e anniversaire le 27 février de l'astronaute français Thomas Pesquet.

Fin janvier, la Russie avait annoncé des contrôles des moteurs produits pour ses fusées Proton, assemblées dans la même usine que les Soyouz et accusées d'être à l'origine d'une série d'échecs ayant terni la réputation du secteur spatial russe.

Aucune mention n'a été faite de possibles contrôles sur les Soyouz, qui sont aussi utilisés pour les vols habités, alors que la prochaine mission vers l'ISS doit décoller le 10 avril.

La Russie envoie vers l'ISS trois à quatre fois par an des vaisseaux habités, et à la même fréquence des appareils chargés de ravitailler les spationautes. Après avoir accompli leur mission, ils retombent normalement vers la Terre et se consument dans l'atmosphère au-dessus de l'océan Pacifique.

Le prochain lancement d'un vaisseau-cargo russe est prévu le 20 avril.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer