Sur la Terre comme sur la Lune, l'eau viendrait d'astéroïdes

La lune se lève à Bondi Beach, à Sydney,... (Photo Rick Rycroft, archives AP)

Agrandir

La lune se lève à Bondi Beach, à Sydney, en Australie.

Photo Rick Rycroft, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

L'eau présente aujourd'hui dans les profondeurs de la Lune aurait été apportée par des astéroïdes il y a environ 4,4 milliards d'années, selon une étude de Nature Communications, qui propose d'expliquer en partie l'origine de l'eau sur Terre.

« Nos travaux suggèrent que des astéroïdes riches en eau ont contribué à l'apport de la majorité de l'eau du système Terre/Lune entre 4,5 et 4,3 milliards d'années », a expliqué à l'AFP Romain Tartèse, de l'Université ouverte de Milton Keynes au Royaume-Uni et coauteur de l'étude publiée mardi.

Le système solaire s'est formé il y a 4,5 milliards d'années. Selon le modèle aujourd'hui couramment admis, la Lune est née lorsque la Terre, elle-même à peine formée, a subi une collision massive avec une autre planète de la taille de Mars.

Les débris alors éjectés par la collision se sont réaccumulés pour former la Lune.

À l'origine, l'astre était une énorme boule de magma qui s'est ensuite refroidie et a cristallisé progressivement.

« Pour que l'eau, apportée par des impacts de projectiles, soit incorporée et homogénéisée à l'intérieur de la Lune, la Lune devait encore être un océan de magma », a précisé le chercheur. « Une période allant de dix à 200 millions d'années après sa naissance. »

Selon Jessica Barnes de l'Université ouverte de Milton Keynes et ses collègues qui se basent sur la composition en l'hydrogène et en azote d'échantillons lunaires, les astéroïdes, dites chondrites carbonées, riches en eau sont, pour une grande part, à l'origine de cette eau.

Des traces que l'on ne peut pas retrouver sur la terre. « L'enregistrement géologique de cette époque a largement été effacé sur Terre du fait notamment de la tectonique des plaques et de l'érosion des continents au cours du temps », a expliqué à l'AFP Romain Tartèse.

Mais les deux astres sont voisins -- la Lune se trouvait à « seulement » quelque 24 000 km de la Terre il y a 4,5 milliards d'années -- et l'eau terrienne et l'eau lunaire pourraient avoir une origine commune.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer