Retour sur Terre de trois spationautes de l'ISS à bord d'une capsule russe

Après avoir été sortis chacun de la capsule... (Photo: AFP)

Agrandir

Après avoir été sortis chacun de la capsule Soyouz qui les a ramenés sur Terre, les trois spationautes ont été installés côte à côte dans un siège spécial et enveloppés d'une couverture bleue pour les protéger du froid.

Photo: AFP

Partager

Agence France-Presse
Moscou

Trois spationautes de la Station spatiale internationale (ISS) ont atterri tôt lundi matin avec leur capsule russe Soyouz dans les steppes enneigées du Kazakhstan, après un peu plus de quatre mois passés à bord de l'ISS.

Le Russe Iouri Malentchenko, l'Américaine Sunitha Williams et le Japonais Akihiko Hoshide ont touché le sol peu avant 21h00 comme prévu, a indiqué le Centre russe de contrôle des vols spatiaux (Tsoup), dans la banlieue de Moscou, alors qu'un message «atterrissage réussi» s'affichait sur un grand écran.

Les trois spationautes ont atterri une heure avant le lever du soleil à quelques kilomètres de la cible prévue, au nord-est d'Arkalyk, dans le centre du Kazakhstan, une ex-république soviétique d'Asie centrale, a indiqué un responsable de Nasa TV qui a diffusé les images de l'atterrissage.

Après avoir été sortis chacun de la capsule Soyouz qui les a ramenés sur Terre, les trois spationautes ont été installés côte à côte dans un siège spécial et enveloppés d'une couverture bleue pour les protéger du froid, la température extérieure atteignant environ -10 degrés Celsius.

Ils sont apparus en bonne forme, l'Américaine et le Japonais avaient le sourire devant les caméras et responsables qui les ont accueillis.

Le cosmonaute russe, l'air sérieux, a indiqué que le retour sur Terre s'était passé «admirablement» bien, répondant à une question d'un journaliste lui demandant de dire quelques mots, devant les flashes des photographes et les équipes de télévision.

Les trois spationautes ont ensuite été transportés vers une grande tente érigée à proximité, pour subir des examens médicaux.

Un panneau sur lequel on pouvait lire «Lieu d'atterrissage du vaisseau spatial Soyouz TMA-05» a été planté dans le sol à coups de marteau par des responsables locaux, selon les images de Nasa TV.

Trois avions, 12 hélicoptères et six véhicules de secours ont été mobilisés dans le cadre de cet atterrissage, selon l'agence Ria Novosti.

Toutes les opérations se sont bien déroulées, du désarrimage de l'ISS à l'atterrisage au sol, a observé le responsable de la Nasa.

Les spationautes seront remplacés par un nouvel équipage qui décollera le 19 décembre depuis le cosmodrome russe de Baïkonour. Il sera composé du Russe Roman Romanenko, de l'Américain Thomas Marshburn et du Canadien Chris Hadfield.

Ils rejoindront à bord d'un vaisseau Soyouz l'équipage resté à bord de l'ISS -- les Russes Oleg Novitski et Evgueni Tarelkine, ainsi que l'Américain Kevin Ford -- arrivés le 25 octobre.

Depuis 2009, six spationautes séjournent en permanence à bord de l'ISS, dont la capacité se limitait auparavant à trois personnes.

La fusée russe Soyouz est la seule, depuis le retrait en 2011 des navettes américaines, à assurer l'acheminement des équipages à bord de l'ISS.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer