• Accueil > 
  • Sciences 
  • > Des tombes de plus de 3000 ans trouvées au Pakistan 

Des tombes de plus de 3000 ans trouvées au Pakistan

Des archéologues italiens ont découvert des tombes datant de plus de 3000 ans... (Photo archives Reuters)

Agrandir

Photo archives Reuters

Partager

Sur le même thème

Agence France-Presse
Islamabad, Pakistan

Des archéologues italiens ont découvert des tombes datant de plus de 3000 ans dans la vallée de Swat suggérant des «rites funéraires complexes» jadis dans cette région pakistanaise contrôlée il y a quelques années par les talibans, a indiqué vendredi un responsable.

La mission archéologique italienne avait commencé des fouilles dans les années 50 dans le site d'Udegram, à Swat, une région du nord-ouest pakistanais aussi qualifiée de «Suisse du Pakistan» en raison de ses vertes vallées qui recèle aussi des trésors d'un passé bouddhiste.

Les archéologues connaissaient l'existence d'une nécropole pré-bouddhique à Udegram, mais ils ont découvert récemment tout un pan encore inconnu de l'histoire ancienne de cette région en déterrant «près de 30 tombes, rassemblées et en partie imbriquées les unes sur les autres», a déclaré à l'AFP Luca Maria Olivieri, chef de la mission archéologique italienne au Pakistan.

«Le cimetière... semble avoir été utilisé quelque part entre la fin du 2e millénaire avant l'ère chrétienne et la première moitié du premier millénaire» de la même ère, a-t-il ajouté

«Ces tombes nous disent énormément sur ces anciennes cultures... qui avaient des rites funéraires complexes», impliquant une première décomposition dans une tombe ouverte, après quoi les os étaient en partie brûlés, la tombe refermée et un monticule érigé sur la sépulture, a souligné M. Olivieri.

Les archéologues n'ont pas trouvé jusqu'à présent de traces d'armes, mais des fragments de fer «qui sont peut-être parmi les plus anciennes traces de ce métal sur le sous-continent» indien, a ajouté M. Olivieri.

Les archéologues ont aussi décidé d'ouvrir une vaste tranchée sur le site adjacent de Barikot, nom actuel de l'ancienne ville de Bazira, contrôlée par Alexandre le Grand au 4e siècle avant l'ère chrétienne, notamment afin de protéger ce site.

De la fin du premier millénaire avant Jésus-Christ au 6e siècle de l'ère chrétienne, le nord-ouest du Pakistan et l'est de l'Afghanistan ont vu prospérer la civilisation Gandhara réputée pour son apport au bouddhisme.

La région regorge de sites bouddhistes, peu visités par les touristes étrangers, et qui ont été déjà la cible des insurgés talibans hostiles à l'héritage de cette religion. Les talibans pakistanais avaient pris le contrôle de la vallée de Swat entre 2007 et 2009 avant d'être repoussés par une offensive de l'armée pakistanaise.

Encore aujourd'hui, les étrangers ont besoin d'une autorisation du gouvernement pour se rendre dans cette région où les talibans ont récemment commis un attentat contre la jeune militante pour les droits de l'Homme Malala Yousafzai, hospitalisée en Grande-Bretagne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer