Fusillade au M16 devant une discothèque en Allemagne

La fusillade est intervenue vers 04h30 du matin... (AFP)

Agrandir

La fusillade est intervenue vers 04h30 du matin dans un établissement appelé Grey Club.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Thomas KIENZLER
Agence France-Presse
Constance

Un Kurde d'Irak armé d'un fusil d'assaut M16 a fait feu dimanche à l'entrée d'une discothèque à Constance, dans le sud de l'Allemagne, tuant un videur et blessant quatre personnes, avant d'être abattu, selon la police qui a écarté un motif «terroriste».

«En l'état rien n'indique qu'il s'agisse d'un acte de terrorisme islamiste, tout indique qu'on a affaire à une querelle personnelle qui a dégénéré», a déclaré le procureur de la ville, Johannes-Georg Roth, lors d'une conférence de presse.

L'agresseur, âgé de 34 ans et installé depuis 1991 dans la région avec le statut de réfugié politique en Allemagne, était le gendre du propriétaire de la discothèque.

Condamné dans le passé pour des violences et du trafic de stupéfiant, il a d'abord eu une altercation non encore éclaircie avec un employé de l'établissement et en est sorti ou en a été expulsé par le personnel de sécurité.

Tir en plein visage

L'homme est revenu un peu plus tard muni d'un fusil d'assaut M16 et a immédiatement abattu un videur devant l'entrée de la discothèque «d'un tir en plein visage», selon le procureur.

Il a ensuite vidé un chargeur dans l'entrée de l'établissement, alors que le personnel de sécurité avait réussi à fermer la porte d'accès à la piste de danse elle-même, où se trouvaient plusieurs centaines de clients.

Trois personnes ont été blessées par balle par la rafale de M16.

L'agresseur s'est alors tourné vers la police qui arrivait en nombre sur le parking de l'établissement.

Un des membres des forces de l'ordre a reçu une balle dans le casque en titane qu'il portait. Sa protection lui a sauvé la vie mais il a été néanmoins blessé par la force de l'impact.

Les forces de l'ordre ont à ce stade abattu le Kurde irakien. Les autorités locales estiment que le bilan «aurait pu être bien pire» si les portes de la discothèque n'avaient pas été rapidement fermées et si la police n'avait pas été prévenue immédiatement.

L'agresseur a en effet tiré au total un chargeur et demi, soit environ 45 munitions. Il était en outre équipé de «plusieurs autres chargeurs», selon le procureur.

«La discothèque était pleine à craquer»», a indiqué un client à l'agence de presse DPA.

Parmi la foule se trouvaient de nombreux Suisses, Constance se trouvant à la frontière et étant très fréquentée le week-end par les ressortissants de ce pays.

Climat tendu

Un des clients de la discothèque, cité par le quotidien local Südkurier, raconte comment plusieurs personnes se sont réfugiées à l'intérieur des toilettes en bloquant la porte par crainte que le tireur soit à l'intérieur.

«Il y avait avec nous dans les toilettes un videur touché par balle qui comprimait sa blessure avec une ceinture», témoigne-t-il.

La fusillade est intervenue vers 04h30 du matin dans cet établissement appelé Grey Club.

Les forces de l'ordre se sont déployées avec des unités d'intervention spéciale et un hélicoptère, dans la crainte au départ d'avoir affaire à plusieurs tireurs.

Si cette affaire paraît liée à un conflit personnel, la fusillade n'en survient pas moins dans un contexte sécuritaire tendu en Allemagne.

Un demandeur d'asile palestinien de 26 ans a tué vendredi à coups de couteau dans une rue commerçante de Hambourg une personne et en a blessé six autres. L'homme, connu comme islamiste mais aussi comme étant instable psychologiquement, a ensuite été arrêté.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer